Archive de la catégorie ‘patrie’

Retraite : Le programme du FN

Vendredi 4 février 2011

retraités

Retraite

A) CONSTAT

Le système de retraite par répartition auquel les Français sont attachés connaît un déséquilibre financier qui ne fera que s’aggraver, malgré les deux réformes (1993 et 2003) que le régime général et le régime de la fonction publique ont connues. Il faut d’ailleurs noter que la France est l’un des derniers pays développés à réformer, et encore partiellement, son système de retraites et à prendre en compte un problème démographique pourtant prévisible et prévu, depuis des décennies.

Car les causes réelles du déficit des retraites, qui mettent en danger le principe même de la répartition, sont :

- La croissance économique faible et le chômage (le taux d’emploi des Français est parmi les plus faibles des pays industrialisés).

- Les données démographiques : natalité insuffisante, vieillissement de la population, allongement de la durée de vie. Il n’y a plus aujourd’hui qu’un peu plus de 2 cotisants pour un retraité, contre 4 il y a 25 ans. En 2050, il n’y aura plus que 1,3 à 1,4 actif pour un retraité.

- Le mode de financement de la protection sociale, qui pèse essentiellement sur le travail, avec ses implications en termes d’emploi.

B) MESURES

Alors que l’UMP improvise aujourd’hui totalement son positionnement et impose le report de l’âge de départ à la retraite, que le PS défend, de son côté, une véritable course à l’impôt, le Front National, pour sauver notre système de retraite par répartition, propose d’engager une véritable politique :

- d’encouragement de la famille et de la natalité, au lieu de recourir à une immigration coûteuse et déstabilisante.
- de retour au plein emploi pour les Français (rappelons que seuls 39% des Français de 55 à 64 ans ont un emploi, et que le gouvernement ne fait strictement rien pour augmenter ce chiffre. Notons aussi que les jeunes entrent de plus en plus tard sur le marché du travail, avec d’extrêmes difficultés).

Le Front National soutiendra le maintien à 40 annuités maximum de cotisation sans considération d’âge légal de la retraite et la liberté donnée aux Français de travailler au-delà s’ils le désirent (la retraite étant proportionnelle à la période effective de cotisation, avec un taux plein à 40 annuités).
Tout cela ne sera possible, dans le contexte actuel, que si nous prenons les mesures d’urgence qui s’imposent. Il est notamment important de faire des économies sur les dépenses les plus nocives et les affecter aux retraites :

- Union européenne (19 milliards d’euros versés chaque année à Bruxelles, et 12 en retour, pour quel résultat ?)
- Immigration, dont le coût est évalué à 60 milliards d’euros par an
- Fraude sociale (10 millions de fausses cartes vitales en circulation, qui aura le courage de s’y attaquer ?)
- Décentralisation et gabegie des collectivités locales.

Il faut également en finir avec les inégalités et les injustices, en proposant aux Français :

- D’élargir le financement des retraites aux revenus du capital (stock options, produits financiers divers…) et mettre en place des droits de douane sociaux et environnementaux pour taxer la concurrence déloyale, protéger notre industrie, et dégager des ressources nouvelles.

(suite…)

Immigration : Le programme du FN

Jeudi 3 février 2011

42061676arrive.jpg

Immigration

A) CONSTAT

À l’origine de la plupart des maux dont souffre notre pays, la politique d’immigration menée depuis plus de trente ans par les gouvernements successifs a été constamment dénoncée par le Front National qui, dès sa création, a proposé toute une série de mesures qui n’ont en aucune manière cessé d’être d’actualité, et constituent l’un des fondamentaux de notre projet global.

Longtemps considérée comme « tabou », la question des flux migratoires est désormais considérée comme centrale par l’ensemble des observateurs économiques et politiques. Le mur du silence et du mensonge se fissure, même si l’opacité demeure la règle, en matière de surcoût et de statistiques de la délinquance, par exemple. C’est ainsi que la Cour des comptes relevait dans un rapport thématique publié en 2004 que « toute évaluation paraît impossible. Même le Parlement ne peut disposer d’éléments certains. Aucun ministère n’évalue précisément les dépenses qu’il effectue en faveur de l’accueil et de l’intégration des immigrants.»

L’ampleur des phénomènes induits par cette politique et l’accélération constatée ces dernières années apparaissent cependant très nettement en quelques chiffres qu’il convient de rappeler :

- 6 millions : c’est le nombre des nouveaux résidents installés en France depuis 20 ans (et non pas deux millions comme le prétendait, il y a peu de temps encore, l’INSEE).

- 400 000 à 500 000 : c’est le nombre officiel de nouveaux immigrés qui entrent chaque année sur le territoire national dont 300 000 en situation « régulière » selon l’OCDE.

- 40 millions : c’est le nombre d’immigrés extra-communautaires vivant sur le sol européen, selon un rapport du Parlement européen.

- 60 milliards d’euros : c’est le montant du déficit annuel dû à l’immigration si l’on se réfère à l’actualisation 2005 du rapport Milloz, jamais réellement contredit.

- 700 millions d’euros : c’est le coût annuel de l’Aide médicale d’État (AME) réservée aux étrangers en situation illégale.

- 25 % : c’est le taux moyen annuel de la population étrangère en milieu carcéral, un taux qui avoisine probablement les 70 % si l’on prend en compte toute la population d’origine immigrée.

- 5 % : c’est le taux d’étrangers qui entrent en France avec un contrat de travail, ce qui signifie que 95 % entrent sans.

- 50 % des bénéficiaires du RMI sont étrangers.

(suite…)

Leçon d’histoire…

Jeudi 3 février 2011

http://www.dailymotion.com/video/xf11fm

Le blog de Stéphane Ravier (FN) – Marseille

Jeudi 3 février 2011

Blog de notre ami Stéphane Ravier – Conseiller Régional PACA – Cliquez sur l’image …

banfnravier.jpg

22/10/2010 : Jean-Marie Le Pen dénonce à l’assemblée régionale PACA l’absence de moralité publique

Jeudi 3 février 2011

http://www.dailymotion.com/video/xff0bj

Le Midi Libre (cantonales 2011 Tarascon): « Valérie Laupies (FN) a toutes les chances de figurer au deuxième tour du scrutin »

Jeudi 3 février 2011

dsc0491.jpg

Cantonales de Tarascon :

 

Le Front National présente dans le canton de Tarascon Valérie Laupies, mère de famille de 44 ans, elle est directrice d’école primaire sur Tarascon et conseillère régionale en PACA auprès de Jean-Marie Le Pen depuis mars 2010. Elle obtient la confiance des militants du Front au congrès de Tours en janvier 2011 et est élue au Comité Central.

 

Le Front National avec Valérie Laupies c’est « la résistance »  :


• La résistance à la régression sociale.
• La résistance à la casse des services publics.
• La résistance aux mafias des cités.
• La résistance à la dictature des marchés financiers.

 

Valérie Laupies c’est la défense de la laïcité, de l’identité, de la justice sociale, de notre sécurité !

 

Le Midi Libre 27/01/2011 :

« A droite, Charles Fabre sera le candidat officiel de l’UMP. Lucien Limousin, conseiller général sortant, est étiqueté divers droite mais dit avoir plusieurs soutiens. Enfin, Valérie Laupies, partie dès l’automne dernier en campagne, représentera le Front National »…/… »Évidemment, le Front national sera l’épouvantail du scrutin. Après l’énorme score réalisé par sa liste au premier tour des régionales de Tarascon (30,71 %), Valérie Laupies a toutes les chances de figurer au deuxième tour du scrutin. »

Lire L’article …

http://www.dailymotion.com/video/xfff3n

Conseil régional Nord Pas-de-Calais : les élus FN donnent de la voix !

Mardi 1 février 2011

Lundi 31 janvier, les conseillers régionaux FN du Nord Pas-de-Calais siégeaient au sein de la commission permanente de leur Conseil régional

L’occasion pour Marine Le Pen de rappeler quelques vérités

http://www.dailymotion.com/video/xgtunf

Et pour Steeve Briois d’être offensif face au président PS du Conseil régional Daniel Percheron

http://www.dailymotion.com/video/xgtvje

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen

Lundi 31 janvier 2011

Comme chaque semaine (exceptionnellement un lundi), Jean-Marie Le Pen répond aux questions de Julien Sanchez sur le site internet du Front National

http://www.dailymotion.com/video/xgttk8

Redif’ conférence de Marine Le Pen à Marseille

Lundi 31 janvier 2011

http://www.dailymotion.com/video/xfq7tk

Restaurer la Communauté nationale Française

Jeudi 27 janvier 2011

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

Remettre l’État entre les mains du Peuple français

Mercredi 26 janvier 2011

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

La France, le Peuple, Le Front National

Mercredi 26 janvier 2011

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

Objectif du Front National pour la France et les Français

Mercredi 26 janvier 2011

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

A l’UMP, le mensonge reste la seule réponse à la progression du Front National

Mardi 25 janvier 2011

Marine Le PenCommuniqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Discrédités aux yeux des Français et impuissants à sortir la France du chaos où ils l’ont plongée, les dirigeants de l’UMP, Jean-François Copé et Xavier Bertrand, en sont réduits à verser dans le mensonge permanent à l’égard du Front National.

Le parti présidentiel, qui ne cesse, à l’instar du locataire de l’Élysée, de glisser inexorablement dans les enquêtes d’opinion, croit avoir trouvé la parade à la progression du Front National en multipliant les attaques sur le refrain éculé du : « le Front National critique, mais ne propose jamais rien ».

Les Français qui auront pris la peine d’écouter le Front National ne seront pas dupes de cette stratégie pitoyable visant désespérément à discréditer la seule opposition réellement crédible.

N’en déplaise à MM. Copé et Bertrand, le Front National n’est pas un parti de protestation, c’est une alternative au système, la seule qui a été capable dès le 24 juin 2008 d’alerter l’opinion publique sur l’imminence d’un choc financier et bancaire et qui a détaillé, dès le 27 février 2009, lors d’une conférence de presse, les « solutions du Front National face à la crise économique ».

Marine Le Pen, Présidente du Front National, rappelle qu’en février 2009 a été adressé au président de la République, au Premier ministre, ainsi qu’au Président de l’Assemblée nationale et du Sénat le plan détaillant les solutions du FN à la crise financière et économique. Ce document intitulé « plan anti-crise du FN » (consultable en cliquant ici) n’a même pas fait l’objet d’un accusé de réception de la part de ces hautes personnalités.

Elle rappelle qu’à chaque politique néfaste menée par le gouvernement, le Front National a toujours proposé des solutions capables de répondre aux attentes des Français.

Il en sera ainsi à chaque fois que les intérêts de notre pays et de nos compatriotes seront bafoués par l’UMP.

Il y a un an …

Lundi 24 janvier 2011

Toulon le 24/01/2010
http://www.dailymotion.com/video/xbzdgi

1...109110111112113114