Archive de la catégorie ‘mondialisation’

Entretien avec Olivier Delamarche : Vers la faillite des Etats…

Mardi 29 janvier 2013
Image de prévisualisation YouTube

Ouverture du Forum mondial de Davos : l’élite mondialisée contre les peuples

Mercredi 23 janvier 2013

Marine Le PenCommuniqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Davos réunit une nouvelle fois à partir d’aujourd’hui tout le gratin de l’élite politique et financière mondiale.

C’est dans cette petite station de ski que ces partisans et ces grands profiteurs de la mondialisation la plus sauvage décideront en catimini du sort de centaines de millions de personnes et de peuples tout entier.

L’idéologie de l’élite de Davos est simple : défaire les nations, les peuples et les démocraties pour laisser le champ libre aux marchés, à la grande finance et au multiculturalisme obligatoire.
Ses recettes sont bien connues : suppression de toutes les frontières et de toutes les protections, immigration de masse imposée aux peuples, mainmise de la banque sur l’économie, affaiblissement culturel et moral des Etats et des nations.

Si François Hollande ne va pas à Davos cette année, c’est malheureusement pour mieux s’y soumettre dans la réalité de sa politique. Sa défense en toutes circonstances des dogmes ultralibéraux de l’Union européenne, caractéristique qu’il partage avec l’UMP, en est le signe le plus visible.

Le dernier classement d’Ernst & Young sur la mondialisation en témoigne : la France est de plus en plus « intégrée à la mondialisation », gagnant sept places depuis 1995. Au regard des critères utilisés par Ernst & Young, qui traduisent les valeurs de Davos, tout le malheur du peuple français est résumé par ce classement : absence de frontières économiques et financières, accroissement de l’immigration, multiculturalisme triomphant.

Le projet que je porte pour le peuple français et par extension pour les peuples du monde est un anti-Davos déterminé. Il n’est pas au bénéfice d’une petite caste profiteuse mais du peuple.

Ce projet se fonde sur la souveraineté des nations, la liberté des peuples, la protection des travailleurs et des retraités et la promotion de nos valeurs et de nos cultures nationales.

Vidéo ci-dessous (novembre 2011) :  La collusion entre la grande finance et nos gouvernants dénoncée par le Front National de Marine Le Pen

Image de prévisualisation YouTube

« Aux sources du mondialisme » – Conférence de Pierre Hillard – Décembre 2012

Dimanche 13 janvier 2013

Pierre Hillard est docteur en sciences politiques et essayiste français. Dans cette conférence il dresse une vue d’ensemble des méthodes et projets du mondialisme. Partant de ses travaux sur les minorités et les indépendantismes, il remonte progressivement jusqu’aux sources messianiques les plus anciennes de ce projet. Il nous livre ici une analyse encore inédite des ambitions et des visées mondialistes. L’avènement d’un État mondial est-il inéluctable ? Quelle métaphysique sous-tend cette ambition totalitaire ? Qui veut rebâtir Babel ? Qu’est-ce que le « Noachisme »? Qui veut une nouvelle religion mondiale ?

Image de prévisualisation YouTube

Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (photo)

Vendredi 11 janvier 2013

SOURCE

 Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (photo) dans france jaqq0

 

Assad : « La lutte contre le pouvoir est menée par des extrémistes soutenus par des pays étrangers »

Mardi 8 janvier 2013

Assad : « La lutte contre le pouvoir est menée par des extrémistes soutenus par des pays étrangers » dans INFO ACTU Bachar_Al_Assad_syrie-300x225Le peuple de Syrie est en proie à des extrémistes proches d’al-Qaïda, qui mènent des actions armées avec le soutien de pays étrangers, a déclaré le président syrien Bachar el-Assad dans un discours à la nation prononcé dimanche.

Au début de son allocution très applaudie le président a déclaré qu’il « déplorait la situation dans le pays, qui provoque des morts et de nombreux réfugiés ». Selon lui, la Syrie est le théâtre d’un conflit entre le peuple et des bandits armés, qui tuent les civils et détruisent les écoles et les infrastructures. « Ce n’est pas un conflit entre le pouvoir et l’opposition, mais entre la nation et ses ennemis, les ennemis de Dieu, qui finiront en enfer », a ajouté le président syrien.

Bachar el-Assad a souligné que la lutte contre le pouvoir état menée par des extrémistes et des salafistes, qui répandent la terreur dans le pays. « Ces terroristes défendent les idées d’Al-Qaïda », a-t-il ajouté. Selon lui, de nombreux insurgés ne sont pas de nationalité syrienne, et sont soutenus par différents pays étrangers. Les autorités syriennes affirment faire face à des combattants bien armés et soutenus par les pays occidentaux et par certains États arabes.

Le président Assad a proposé un plan de règlement par étapes de la crise, comprenant la formation d’un nouveau gouvernement, une amnistie générale et la tenue d’une conférence sur le dialogue national, à condition que les pays étrangers cessent de financer les groupes d’opposition armée. La Coalition nationale syrienne (opposition) a rejeté dimanche cette proposition de règlement pacifique formulée par le président Assad au cours de son discours à la nation.

Marine Le Pen sur TF1 : « Il n’y a plus rien à attendre de l’UMP ! »

Samedi 8 décembre 2012

Marine Le Pen, Présidente du Front National et députée française au Parlement européen, est l’invitée du JT de Claire Chazal sur TF1. Unique candidate qui défende le rôle et les valeurs de la nation, Marine Le Pen réagit à la suite de la décision du Conseil constitutionnel, ce matin, de rejeter le recours en annulation pour l’élection législative à Hénin-Beaumont en juin dernier.

Marine Le Pen TF1

Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo !

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen

Lundi 15 octobre 2012
Image de prévisualisation YouTube

Eric Denécé : « Le Qatar est un Etat salafiste modéré qui soutient un islam radical de la pire espèce dans le monde arabe »

Vendredi 28 septembre 2012

Eric Denécé : « Le Qatar est un Etat salafiste modéré qui soutient un islam radical de la pire espèce dans le monde arabe » dans économie den%C3%A9c%C3%A9-225x300Lors d’un débat de France 24, Eric Denécé, directeur du CF2R a d’emblée affirmé qu’il « observe avec surprise que l’argent n’a pas d’odeur », qu’au sujet du Qatar, il y a deux stratégies : « une stratégie d’affaires et une stratégie de prosélytisme ».

Il a défini le régime qatari comme un « salafisme modéré », en précisant qu’un « salafiste modéré, c’est comme un nazis modéré ». Pour lui, « le Qatar mène une politique étrangère ultra-extrémiste. On parle du Qatar comme d’un Etat normal. On, si on faisait une échelle d’Etats démocratiques, le régime de Bachar al-Assaad, malgré ses énormes défauts, était encore deux fois plus démocratique que le Qatar, qui ne donne aucun droit démocratique à ses citoyens. Cet Etat finance des groupes salafistes qui tuent et torturent en Syrie comme ils ont fait en Libye. Le Qatar intervient au nord du Mali pour répandre un islam radical qui détruit les traditions africaines pour couper les mains, violer des femmes et tuer des enfants ». Denécé a affirmé que « le Qatar est un Etat salafiste modéré –ce qui fait sourire- qui soutient un islam radical de la pire espèce dans le monde arabe… ». « N’oublions pas ce que c’est le Qatar ? C’est un bédouin avec deux chèvres et quelques chameaux qui a trouvé du pétrole », a conclu Eric Denécé.

Lire plus d’infos ici

http://www.dailymotion.com/video/xtue3h

http://www.dailymotion.com/video/xtuefp

Florange : Montebourg pour rien

Jeudi 27 septembre 2012

Florange : Montebourg pour rien dans économie Florian-Philippot-150x150Communiqué de Florian Philippot, vice-président du Front National

Arnaud Montebourg n’aura redressé ni le moral des salariés qu’il a visités, ni Florange, ni l’industrie française.

Il n’aura remplacé qu’un verbiage par un autre, que l’enfumage UMP par l’enfumage PS, et Florange de plus en plus prend des allures de Gandrange, cimetière des promesses enterrées.

Oubliant ses théories sur la démondialisation et le protectionnisme, il poursuit l’œuvre de liquidation de l’industrie française déjà largement engagée par ses prédécesseurs.

Il se contente de s’en remettre au bon vouloir de Monsieur Mittal et feint d’être en mesure d’exiger quoi que ce soit. Un pouvoir qui joue les gros bras devant les caméras de télévision, les travailleurs français ont déjà donné.

Prisonnier de règles européennes absurdes, ce gouvernement comme le précédent est un spectateur passif devant la désindustrialisation de la France au lieu d’être le principal acteur de son redressement.

Pour être efficace, il faudrait agir dans trois directions :

  • François Hollande doit faire voter sans tarder la loi qu’il avait promise, obligeant les industriels à vendre ses unités rentables s’il veut les fermer
  • Dans l’attente d’un repreneur solide, et parce que le rapport « Faure » de juillet dernier a démontré sa viabilité, le gouvernement doit temporairement mettre le site sous tutelle de l’État. Il doit mobiliser toutes les énergies pour trouver un investisseur qui cette fois ne trahira pas ses engagements
  • Une relance durable de l’industrie française passera nécessairement par la mise en place de protections intelligentes aux frontières contre la concurrence internationale déloyale. Ce patriotisme économique est indispensable, pour permettre à notre pays de se réarmer dans la mondialisation et de redevenir compétitif. La compétitivité française est aussi gravement atteinte par un euro beaucoup trop fort pour notre économie.

Investissement du Qatar dans les banlieues françaises : le cheval de troie de l’islamisme

Lundi 24 septembre 2012

Investissement du Qatar dans les banlieues françaises : le cheval de troie de l’islamisme dans économie Marine-Le-Pen-300x244Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

En réactivant la création d’un fonds à capitaux qataris, non plus de 50 millions d’euros comme prévu initialement mais de 100 millions d’euros, à destination des banlieues françaises, Arnaud Montebourg démontre que notre pays est bel et bien à vendre aux monarchies pétrolières qui soutiennent par ailleurs, partout dans le monde, l’islamisme radical et le djihadisme.

Ce choix du Qatar est évidemment lié à la religion très majoritairement musulmane des habitants de ces quartiers.

Ces investissements n’ont donc rien d’humanitaire, ils sont politiques et religieux. Les accepter est une faute politique majeure qui mettra en cause demain notre indépendance non seulement sur notre territoire national mais aussi dans le cadre de notre politique internationale.

Enfin, il s’agit d’un abandon absolu des principes de la République française.

Marine Le Pen rappelle qu’elle fut une des premières à condamner cette dérive qui apparaît clairement aujourd’hui comme une stratégie portée par l’UMP comme par le PS.

Le Qatar devrait plutôt développer son action humanitaire en Afrique, afin d’y stabiliser les populations, au lieu d’essayer de les contrôler une fois qu’elles ont migré en France.

La politique de Monsanto est-elle dangereuse pour la planète ?

Jeudi 20 septembre 2012

Monsanto se présente comme une compagnie agricole dont l’objectif est de permettre aux paysans de produire des aliments plus sains tout en réduisant l’impact de l’agriculture sur l’environnement.

Son produit phare est le Round Up, l’herbicide le plus vendu au monde depuis plus de 30 ans. Monsanto est aussi leader mondial de la biotechnologie, 90 % des OGM cultivés sur la planète lui appartiennent. La plupart des OGM produites par Monsanto ont été créés pour résister à l’épandage de son produit phare le fameux Round Up.

Monsanto n’a pas toujours été une compagnie agricole, elle a été à son origine une des plus grandes sociétés chimiques du XXe siècle. Derrière l’image d’une société propre et verte décrite par la propagande publicitaire, se cache un projet hégémonique menaçant la sécurité alimentaire du monde, mais aussi l’équilibre écologique de la planète.

Cette émission diffusée il y a à peu près deux ans sur la chaîne Arte, montre la dangerosité et les passe-droits de cette société.

A voir !

Image de prévisualisation YouTube

Florian Philippot sur France Bleu Lorraine

Lundi 10 septembre 2012

Lundi 10 septembre, Florian Philippot, vice-président du Front National, était l’invité de France Bleu Lorraine où il est revenu sur l’intervention télévisée de François Hollande.

Florian Philippot sur France Bleu Lorraine dans économie Florian_Philippot

Cliquer sur l’image pour accéder à l’émission du 10 septembre

Le libre-échange dans la mondialisation actuelle : vers une catastrophe annoncée (2/3)

Vendredi 31 août 2012

Bruno LemaireTribune libre de Bruno Lemaire, économiste, ancien professeur à HEC, ( partie 2 sur 3)

(La première partie de cette tribune a montré l’importance – à la fois historique et concrète – de différencier qualitativement – et quantitativement – certaines activités, celles à « rendements croissants » – rencontrées essentiellement dans le secteur industriel et manufacturier, et celles à rendements décroissants, de type ‘malthusien’, correspondant le plus souvent au secteur ‘primaire’, agriculture ou matières premières. Ce qui implique que des mesures de protectionnisme ou de libre-échange ne peuvent être évaluées objectivement si l’on ne prend pas en compte cet élément fondamental.)

Q. Mais que répondriez-vous à ceux qui, même convaincus par vos arguments, vous rétorqueraient que tout cela, c’est du passé, et que dans un contexte de mondialisation, seul le libre-échange peut être proposé.

Il n’y a pas vraiment besoin de remonter très loin dans le passé pour montrer que ce double principe, protectionnisme pour les industries naissantes et libre-échange lorsque l’on est en position favorable, est encore d’actualité, même si personne n’en parle, suivant la bonne vieille rhétorique, ne faites pas ce que je dis, mais faites ce que je fais.

Le plan Marshall instauré en 1947, dont les effets positifs se sont fait sentir en Europe occidentale pendant les Trente glorieuses, et au Japon et en Corée plus longtemps encore, a eu pour objectif principal de réindustrialiser les pays limitrophes de l’URSS et de la Chine, pour tenter de bâtir un « cordon sanitaire » autour du « bloc communiste ». Après la chute du mur de Berlin – « la fin de l’histoire » d’après Fukushima – et la désagrégation partielle de l’ex-URSS, le cours normal des affaires a repris, et l’Europe n’apparaît donc plus comme un allié objectif des USA, mais plutôt comme un concurrent parfois gênant. Lire la suite de cet article »

Florian Philippot invité des « 4 vérités » sur France 2

Jeudi 30 août 2012

Florian Philippot, vice-président du Front National, était l’invité de Roland Sicard dans l’émission des « 4 vérités » sur France 2.

Image de prévisualisation YouTube

La Syrie sera-t-elle la Libye de François Hollande ?

Mercredi 29 août 2012

La Syrie sera-t-elle la Libye de François Hollande ? dans Critique flamme_fn_04-150x1503Communiqué du Front National

Le Front National manifeste sa plus vive inquiétude suite aux propos de François Hollande se déclarant prêt à faire intervenir la France en cas d’usage d’armes chimiques par le régime syrien.

Tout d’abord parce que le mouvement de Marine Le Pen s’oppose à toute volonté d’ingérence dans les affaires internes de toute nation, ingérence dont les velléités impérialistes sont évidentes, mais dont les conséquences sont nettement plus floues. L’exemple libyen est à ce titre particulièrement éloquent : sous couvert de démocratie, l’intervention a surtout permis aux islamistes d’arriver au pouvoir et de mettre la main sur toute la région. Le Mali en subit aujourd’hui les effets.

Et surtout, parce que nous refusons que des soldats français puissent encore perdre la vie dans un conflit qui n’est pas le nôtre, alors qu’un retrait partiel de l’Afghanistan est programmé.

La Syrie ne doit pas être à François Hollande ce que la Libye a été à Nicolas Sarkozy : une manœuvre électorale drapée de bonnes intentions mais dont la motivation principale est de redynamiser une popularité en berne.

123456...16