Archive de la catégorie ‘justice’

Prise d’otages à l’Hôpital Nord de Marseille : halte à la minimisation des faits

Vendredi 6 septembre 2013

Prise d’otages à l’Hôpital Nord de Marseille : halte à la minimisation des faits dans Faits divers article_hopital-nord

Communiqué de Presse du Front National

Les propos du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, assurant qu’il n’y avait eu ni « prise d’otages ni séquestration » à l’Hôpital Nord de Marseille, après que le journal La Provence a révélé des faits d’une très haute gravité s’étant déroulés dans la nuit du 12 au 13 août, et étrangement passés sous-silence, participent de cette stratégie de minimisation systématique de la violence.

Après les statistiques faussées de la délinquance sous Nicolas Sarkozy, les négations du gouvernement au sujet des agressions lâches et barbares ayant entouré le dramatique « accident » de Brétigny-sur-Orge, Manuel Valls récidive en refusant de reconnaître cette agression scandaleuse à l’Hôpital Nord de Marseille. Par la même, le ministre de l’Intérieur fait fi du traumatisme des victimes et méprise le personnel soignant qui, par crainte de représailles, a renoncé à porter plainte, ce qui en dit long sur l’état de « l’ordre républicain » dans notre pays.

Le Front National exige que toute la lumière soit faite sur cet incident et demande le renforcement immédiat de la sécurité dans les services d’urgence des hôpitaux situés en zones sensibles et exposés, comme le reste du territoire, à une violence de plus en plus importante.

L’insécurité et la criminalité dans les Bouches du Rhône aujourd’hui…

Jeudi 5 septembre 2013

Cliquez sur les images pour lire les articles sur La Provence en ligne :

L'insécurité et la criminalité dans les Bouches du Rhône aujourd'hui... dans france insecurite-mrs-001-300x258insecurite-mrs-002-300x294 dans INFO ACTUinsecurite-mrs-003-300x135 dans insécurité

Peines de probation : la grande glissade sur le toboggan du laxisme continue !

Lundi 26 août 2013

Peines de probation : la grande glissade sur le toboggan du laxisme continue ! dans france philippot-030-300x254

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National

La mise en place de peines de probation en lieu et place de l’incarcération pour les délits punis de 5 ans de prison ou moins est un nouveau signal de laxisme envoyé aux délinquants.
Après la loi Dati de 2009, elle montre que la France continue année après année de glisser sur le toboggan du laxisme, du fait de gouvernements PS et UMP complètement déconnectés de la réalité du terrain et en réalité très peu soucieux de la sécurité des Français.

Alors qu’il s’apparente dans un nombre croissant de territoires à un véritable coupe-gorge, notre pays a besoin d’une politique très ferme, très stricte et très énergique de rétablissement de l’ordre républicain partout.
Cette politique suppose notamment de construire en cinq ans les 40 000 places de prison qui manquent pour appliquer correctement les peines et de redonner des frontières à la France en organisant la dissolution de l’espace Schengen.

Hénin-Beaumont : Gérard Dalongeville (PS) condamné à 4 ans de prison, dont 3 ferme

Mardi 20 août 2013

Hénin-Beaumont : Gérard Dalongeville (PS) condamné à 4 ans de prison, dont 3 ferme dans Faits divers hollande-dallongeville

 

L’ex-maire socialiste d’Hénin-Beaumont Gérard Dalongeville a été condamné à quatre ans de prison, dont trois ferme, lundi 19 août. Le tribunal correctionnel de Béthune (Pas-de-Calais) a rendu son jugement dans le procès de l’ancien élu, poursuivi pour « détournements de fonds publics », « favoritisme » et « corruption passive ».

La condamnation est plus lourde que le réquisitoire. Une peine de quatre ans de prison, dont deux ferme, avait été requise le 10 juin à son encontre, ainsi que 50.000 euros d’amende et une privation de ses droits civiques pendant cinq ans.

Lire la suite de l’article sur FranceTVinfo

demasquons-ps002 dans france

Féodalité de la Racaille

Mardi 13 août 2013
Image de prévisualisation YouTube

Prisonniers libérés à Dreux : derrière le brouhaha politicien, une coresponsabilité du PS et de l’UMP

Mardi 6 août 2013

Prisonniers libérés à Dreux : derrière le brouhaha politicien, une coresponsabilité du PS et de l'UMP dans Critique marine-le-pen_pics_809

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

L’affaire de la libération de prisonniers à Dreux pour cause de manque de places dans les prisons suscite depuis quelques heures au sein de la caste UMPS un brouhaha politicien aussi cocasse que désolant. D’un côté Mme Taubira qui court les médias pour fuir sa responsabilité, expliquant que le gouvernement auquel elle appartient et sa politique laxiste ne sont pour rien dans cette libération ; de l’autre l’UMP, ex-parti majoritaire, qui feint oublier son bilan désastreux et sa coresponsabilité évidente dans les faiblesses du système carcéral français.

Avec l’affaire de Dreux, nous sommes au cœur du système UMPS : le gouvernement PS a commis une lourde faute, en appliquant notamment des directives prises il y a quelques années par l’UMP…

Il convient ainsi de rappeler à l’UMP que c’est sous le mandat de Nicolas Sarkozy que furent votées, avec la loi Dati de 2009, la suppression quasi automatique du séjour en prison pour les peines inférieures à deux ans, et la forte réduction du temps effectivement purgé pour les peines inférieures à cinq ans.
C’est également à l’UMP que l’on doit la suppression de près de 400 tribunaux et la vente à la va-vite de dizaines de casernes et hôpitaux qui auraient pu, à moindre frais, libérer des places de prisons par une conversion de ces lieux en centres fermés ou semi-fermés.

L’UMP et le PS sont donc également responsables dans les affaires qui ont dernièrement heurté nos concitoyens : libérations anormales de détenus, ultra-violence à l’endroit du personnel pénitentiaire, évasions spectaculaires, peines ridicules pour des faits très graves,…

Face à cette réalité, Marine Le Pen rappelle sa volonté de mettre en place un plan quinquennal de construction de 40 000 places de prisons supplémentaires pour mettre à niveau le système carcéral français, tant au regard du nombre de détenus que des conditions de détention, et avoir ainsi les moyens de mettre en œuvre une politique de tolérance zéro qui implique, évidemment, la pleine et entière exécution des peines.

Exclusif « La Provence » – Affaire Guérini-Ciot : le parquet demande un procès

Mercredi 31 juillet 2013

Exclusif

La Provence : Le procureur de la République de Marseille vient de demander le renvoi en correctionnelle pour « détournement de fonds publics » du président PS du Conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, mais aussi du député PS d’Aix et maire du Puy-Sainte-Réparade Jean-David Ciot pour « recel de détournement de fonds publics ». Portant sur l’affaire du licenciement présumé arrangé de M. Ciot par le Département en 2011, ces réquisitions ont été notifiées ces derniers jours à leurs avocats. Ils ont un mois pour formuler des observations.

Si le juge Charles Duchaine suit ces réquisitions, les deux élus comparaîtront dans quelques mois en correctionnelle. Jean-Noël Guérini ayant saisi la chambre de l’instruction de la Cour d’appel, le magistrat devrait attendre son arrêt pour prendre sa décision.

Transparence de la vie politique : un texte en trompe l’œil

Jeudi 25 juillet 2013

Transparence de la vie politique : un texte en trompe l’œil dans Critique 51

Communiqué de presse de Marion Maréchal Le Pen, Députée du Vaucluse

L’Assemblée nationale a adopté en nouvelle lecture le texte sur la transparence de la vie politique ce mardi 23 juillet.

Force est de constater que le texte ne remplit que très imparfaitement ses objectifs et sert avant tout à détourner l’attention des citoyens sur les affaires agitant le PS depuis un an, Cahuzac, Guérini, Kucheida, Andrieux etc.

Ainsi, s’agissant de la prévention des conflits d’intérêts, il ne sera toujours pas interdit à un parlementaire de poursuivre une activité, notamment de conseil, ni de toucher à ce titre des rémunérations. Dans la déclaration de patrimoine, les participations dans des sociétés autres que les sociétés par actions (sarl, sociétés d’exercice libéral par exemple) n’ont pas à être déclarées.

Il en résulte, par exemple, qu’un avocat devenu parlementaire et conseillant l’industrie pharmaceutique, pourra continuer à exercer et, le cas échéant, apporter du volume d’affaires à son cabinet, sans que l’on puisse constater l’augmentation de son patrimoine. C’était pourtant le but…

Mais surtout, en se concentrant sur les parlementaires, moins susceptibles que des ministres ou des maires de succomber à la corruption, on se trompe de cible. Le texte ne change en effet pas la loi pour les maires de communes de moins de 30 000 habitants, qui restent hors du champ de la transparence. Or, ce sont souvent chez ces élus que les questions de corruption et de prises illégales d’intérêts sont sensibles.

Il est enfin permis de douter que la haute autorité crée aura les moyens de contrôler efficacement les quelques 7 000 élus concernés…

Il ne suffit donc pas de mettre un joli titre sur des textes pour que leur contenu soit bon. Marion Maréchal-Le Pen s’est donc abstenue lors de ce texte.

Catastrophe ferroviaire à Bretigny : des scènes de vol et de caillassage ont bien eu lieu

Vendredi 19 juillet 2013

 

 

Catastrophe ferroviaire à Bretigny : des scènes de vol et de caillassage ont bien eu lieu dans Critique 2269324

Les Grandes Gueules RMC 19-07-2013

Yvan, agent SNCF, témoin direct

Le Point.fr s’est procuré un document confidentiel de la direction centrale des CRS qui fait état de jets de projectiles et de vols sur les victimes du déraillement du train.

A-t-on voulu cacher une réalité trop dérangeante ? Contrairement à la version officielle véhiculée par les autorités politiques, policières et sanitaires, il y a bel et bien eu des scènes de vol et de caillassage après le déraillement du train Paris-Limoges à Brétigny-sur-Orge. Le Point s’est procuré le rapport de synthèse des affaires marquantes du 10 au 16 juillet de la Direction centrale des compagnies républicaines de sécurité (DCCRS) dans lequel une page est consacrée à l’opération de sécurisation mise en place après la catastrophe ferroviaire par deux sections de la CRS 37-Strasbourg venues du cantonnement de Meaux.

Or le compte rendu des forces de l’ordre est sans ambiguïté.

Lire la suite …

Moscou : l’agresseur rossé !

Jeudi 18 juillet 2013

La scène se passe dans les couloirs d’un métro en Russie. Une jeune femme, plus occupée à pianoter sur son téléphone qu’à surveiller ses arrières, se fait piquer son portable par un voleur.

Celui-ci devait se dire qu’il avait affaire à une proie facile. Eh bien, non ! La frêle jeune femme n’est pas d’humeur à se laisser dépouiller sans broncher. Elle tente de récupérer son bien. Le voleur la repousse. Et là, c’est une véritable tornade qui s’abat sur le malandrin. Un classique coup de pied aux parties suivi d’une double frappe sur les oreilles, le tout terminé par un coup de pied retourné à la tête (il faut dire que le gars était tombé à genoux, ce qui rend l’exercice plus aisé), la jeune femme met KO son adversaire d’une manière que Chuck Norris ne pourrait que saluer.

Dans les cadets ?

L’identité de la superwoman intrigue toute la Russie. De nombreux internautes sont persuadés qu’elle fait partie du corps des cadets de l’armée, une institution en plein essor ces dernières années au pays de Poutine.

Vu le nombre de films de Jackie Chan et de Steven Seagal que ces futurs défenseurs de la Russie doivent s’envoyer pour cogner aussi juste, normal que cette organisation connaisse un tel boum.

Image de prévisualisation YouTube

Tarascon : Pas de vacances pour l’insécurité !

Jeudi 11 juillet 2013

Tarascon : Pas de vacances pour l'insécurité ! dans france tarascon-insecurite001

tarascon-insecurite002 dans INFO ACTU

Arles : la tension monte encore à la prison

Vendredi 5 juillet 2013

Arles : la tension monte encore à la prison dans Critique 2126662

La France compte en effet 56 000 places de prison disponibles pour 64 000 écroués. Une telle situation est dangereuse pour les personnels, elle est inhumaine pour les condamnés à la rétention et non à l’humiliation. Elle ne permet pas une juste et complète application des peines. Elle ruine l’idée de réparation pour la victime et entrave l’espoir d’amélioration du prisonnier.

Des poubelles qui barrent l’accès à l’établissement, des palettes de bois et des pneus prêts à être brûlés, et un message, on ne peut plus clair, écrit en grosses lettres : « Taubira, les matons souffrent« .

Hier matin, le personnel pénitentiaire de la maison centrale d’Arles, qui abrite les longues peines, était en colère. 15 jours après un premier mouvement de protestation consécutif à la prise d’otage subie par l’un des leurs, ils ont organisé hier une nouvelle manifestation unitaire, conséquence d’une agression dont ont été victimes deux surveillants : attaqués par un détenu qui a planté sa fourchette dans la carotide d’un des deux agents.

« Madame Taubira s’est occupée du mariage pour tous, c’est très bien, mais maintenant il faudrait qu’elle nous regarde »

« Madame Taubira s’est occupée du mariage pour tous, c’est très bien, mais maintenant il faudrait qu’elle nous regarde, lance Tony, le secrétaire local de la CGT pénitentiaire. Elle est ministre de la Justice ! « Qu’elle regarde, et surtout qu’elle accède aux demandes du personnel de la Centrale d’Arles.

Lire la suite …

Tarascon : Agression d’un médecin à son cabinet.

Vendredi 5 juillet 2013

Tarascon : Agression d'un médecin à son cabinet. dans enquête tarascon

Communiqué du Front National de Tarascon :

Un médecin a été agressé  à son cabinet de Tarascon par un de ses patients sous prétexte qu’il était en retard pour le recevoir.

Cette agression inqualifiable a eu lieu ce jeudi 04 juillet 2013 dans l’après- midi.  Sa survenance démontre que l’insécurité est partout à son comble.

L’Observatoire de la sécurité des médecins déplore 798 agressions en France pour 2012. Mauvaise prise en charge, délai trop long pour obtenir un rendez-vous, les motifs sont nombreux.

En détail, les chifffes dévoilés confirment que les généralistes restent les plus touchés par l’insécurité, représentant 56%  des médecins agressés.

Qu’attendre des pouvoirs publics actuels, rien ! Sur le plan local, le Conseil municipal est totalement dépassé, le Maire de la ville Charles Fabre semble préoccupé par tout autre chose…

 L’ensemble des médecins généralistes de la ville de Tarascon fermeront leurs cabinets, le vendredi 12 juillet en signe de protestation, face au manque de respect dont ils sont victimes.

Les derniers chiffres de l’Observatoire national de la délinquance, qui font le bilan de l’année écoulée en matière de sécurité publique, sont catastrophiques. Un an de Valls ne vaut définitivement pas mieux que les années Sarkozy ; c’est la continuité dans les chiffres, la continuité dans l’échec. La coresponsabilité de l’UMP et du PS dans la dégradation des conditions de vie des Français est lourde.

Devant de tels résultats, il n’y a qu’une seule solution : mettre en place une véritable politique de tolérance zéro. Il faut restaurer les effectifs de police et de gendarmerie, renforcer l’arsenal judiciaire et augmenter d’urgence les places de prison en vue de permettre une application stricte des peines.

La peur doit enfin changer de camp !

Arles : La bande de voleurs visait les touristes asiatiques

Vendredi 5 juillet 2013

Arles : La bande de voleurs visait les touristes asiatiques dans enquête christophe-006-300x203

La Sécurité publique des Bouches-du-Rhône vient de démanteler une bande de voleurs qui sévissait à Arles et s’était spécialisée dans l’agression de touristes asiatiques, réputés pour transporter des objets de valeur et d’importantes sommes en liquide.

Trois personnes ont été placées en garde à vue et devraient être déférées vendredi au parquet de Tarascon dans cette affaire. Au cours du mois de juin, trois agressions de touristes chinois et japonais, qui ont occasionné de sérieuses blessures, avaient été recensées par les policiers du commissariat d’Arles.

Un plan spécifique de lutte contre la délinquance, notamment celle visant les touristes, avait été mis en place dans le cadre de Marseille Provence 2013.

SOURCE

Marine Le Pen sur BFM TV

Mercredi 3 juillet 2013
Image de prévisualisation YouTube

 

1...56789...21