Archive de la catégorie ‘justice’

La Provence – Le général de la gendarmerie Soubalet a révélé que 65 % des cambrioleurs interpellés dans les Bouches du Rhône en novembre 2013 « sont à nouveau dans la nature »…

Mercredi 8 janvier 2014

La Provence – mercredi 8 janvier 2014
Le général Soubalet a révélé que 65 % des cambrioleurs interpellés dans les Bouches du Rhône en novembre 2013 « sont à nouveau dans la nature »…

gendarmes002

Saint-Martin-de-Crau : Ils braquent le Mc Do et ouvrent le feu

Vendredi 29 novembre 2013

Saint-Martin-de-Crau : Ils braquent le Mc Do et ouvrent le feu dans Faits divers 342935-dsc_0922

La Provence :

Des malfaiteurs, le visage dissimulé par des cagoules, ont braqué mercredi vers 21 heures, le restaurant Mc Do de Saint-Martin de Crau. Les malfrats n’ont pas hésité à ouvrir le feu, sans toutefois toucher personnes. Il y avait une vingtaine de clients à cette heure là. Ils ont pris la fuite avec une partie de la recette.

Région Paca : une ex collaboratrice de Vauzelle (PS) était interrogée par la PJ selon Mediapart

Samedi 16 novembre 2013
vauzelle

Une ex-membre du cabinet du président de la région Paca a été interrogée cet été par la PJ de Marseille, dans le cadre d’une enquête préliminaire sur les défraiements que lui a versés une petite association arlésienne.

Au conseil régional Provence-Alpes-Côtes d’Azur (Paca), c’est le grand ménage dans les subventions aux associations. L’affaire Sylvie Andrieux (ancienne vice-présidente PS de la région, condamnée en mai 2013 pour détournement de fonds) cause des sueurs froides au président Michel Vauzelle….

Le Maire UMP de Tarascon se retire de la course aux municipales : réaction de Valérie Laupies (FN-RBM)

Vendredi 8 novembre 2013

 

Le Maire UMP de Tarascon se retire de la course aux municipales : réaction de Valérie Laupies (FN-RBM)  dans france choix-h900-256x300Communiqué de Valérie LAUPIES, candidate du Rassemblement Bleu Marine à Tarascon, Conseiller régional PACA (FN)

Le maire UMP de Tarascon a annoncé qu’il ne se représenterait pas aux élections municipales de mars 2014, suspendu à son jugement qui doit être rendu mi janvier (prison avec sursis et un an d’inéligibilité requis par le Procureur).

Les Tarasconnais ne seront pas étonnés de cette manœuvre de sauvetage électoraliste. En 2011, j’avais exprimé dans un communiqué la défiance que pouvaient avoir les administrés vis-à-vis du 1er magistrat mis en examen. Leur vote aux élections cantonales l’avait confirmé puisque Mr le Maire n’était pas au 2ème tour du scrutin.

A l’époque, l’opposition municipale confrontée aux affaires judiciaires qui touchent la région PACA et le Conseil Général 13 avait eu la  prudence de rester discrète voire complaisante avec le Maire et sa majorité.

En janvier, le fauteuil de Maire risque d’être vacant. Le bal des prétendants sera alors ouvert, à moins qu’il ne se transforme au sein du Conseil municipal en une bataille fratricide pour le trône.

Les Tarasconnais auront enfin la possibilité en mars 2014  d’élire la liste qui portera les couleurs du Rassemblement Bleu Marine que je représente, afin de rétablir l’ordre républicain, la paix sociale dans le respect dû à tous et à toutes.

evolution-fn-laupies-tarascon dans INFO ACTU

6 mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité requis contre Charles Fabre le maire UMP de Tarascon.

Mercredi 6 novembre 2013

 A l’heure où les Tarasconnais sont invités à prodiguer efforts et sacrifices, et où salariés, artisans, commerçants, agriculteurs et retraités sont toujours plus durement touchés par les difficultés croissantes dans leur existence quotidienne, ils constatent, indignés, la litanie toujours plus longue des scandales qui touchent la majorité UMP depuis 2002.

Le signe flagrant de l’effondrement de la morale publique parmi la caste dirigeante tarasconnaise est certainement la disparition d’une pratique courante en démocratie : la démission.

Ne comptons pas d’ailleurs sur l’opposition municipale locale pour exiger avec véhémence des responsables de la majorité un tel comportement. Elle est elle-même confrontée à tant d’affaires nauséabondes à la région PACA comme au CG13 que dans ce domaine elle a la prudence de ne pas tirer la première… Ils se protègent les uns les autres, leurs intérêts étant intimement liés.

La morale publique ne veut donc plus rien dire dans la pratique quotidienne du pouvoir, elle n’est qu’un thème électoraliste. Il faut de nouvelles règles pour faire régner la culture de la probité, à tous les niveaux : élus nationaux, locaux, personnels administratifs. Il faut inculquer une vraie culture de la transparence, de rupture avec les conflits d’intérêt, et de gestion plus que scrupuleuse de l’argent public.

Le Front National est une force de propositions en la matière, lui qui lutte sans relâche à son niveau contre la corruption et qui a obtenu de si beaux résultats lors des dernières élections cantonales de 2011 et législatives de 2012, en éliminant purement et simplement dès le premier tour des cantonales le candidat UMP Charles Fabre.

6 mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité requis contre Charles Fabre le maire UMP de Tarascon. dans Critique fabre-proces001

Tarascon: le maire accusé de favoritisme

Lundi 4 novembre 2013

Tarascon: le maire accusé de favoritisme  dans Faits divers charlesfabremairedetarascon

Charles Fabre, 68 ans, encourt deux ans de prison et 30.000 euros d’amende, ainsi que la privation pour 5 ans des droits civils, civiques et de famille, synonyme d’inégibilité. Malgré sa mise en examen dans cette affaire, il a été réinvesti pour diriger la liste UMP aux prochaines municipales. Il affrontera le FN, qui espère conquérir la ville, où sa tête de liste Valérie Laupies a récolté 57,5% des suffrages lors des législatives de 2012.

Le maire UMP de Tarascon, dans les Bouches-du-Rhône, Charles Fabre, candidat à sa propre succession, est jugé depuis ce matin par le tribunal correctionnel de Marseille pour favoritisme dans l’attribution du marché public de rénovation de la cité judiciaire de la ville.

Il est soupçonné d’être intervenu, en infraction au code des marchés publics, pour permettre l’attribution au groupement Mastran-Girard, deux entreprises du groupe Vinci Construction, qui ont obtenu le lot principal de ce marché de 10 millions d’euros.

Six personnes physiques au total sont poursuivies dans ce dossier. Outre le maire, le maître d’oeuvre et le directeur de cabinet, plusieurs cadres et responsables de sociétés du groupe Vinci Construction comparaissent pour recel de favoritisme, dont Philippe Avinent, aujourd’hui directeur général adjoint de Vinci Construction.

2002 : Thérèse Aillaud, maire RPR de Tarascon de 1983 à 2002 a été condamnée à dix-huit mois de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité pour détournement de fonds publics (454 000 francs de dépenses personnelles).

2005 : Jean Reynaud, maire de Tarascon  UMP de 2002 à  2005 est reconnu coupable de « prise illégale d’intérêts » et condamné à dix ans d’inéligibilité et à 10 000 € d’amende.

2011 : Charles Fabre, le maire UMP de Tarascon depuis 2005 est mis en examen pour « favoritisme » par le juge d’instruction Charles Duchaine. Cette mise en examen intervient dans le cadre de l’enquête sur les conditions d’attribution d’une partie du marché de la future cité judiciaire de Tarascon, évalué entre 3 et 5 millions d’euros et portant sur le gros oeuvre de maçonnerie.

 

Manuel Valls a défendu l’action du chef de l’Etat sur le dossier Leonarda.

Lundi 21 octobre 2013

(…)Quant à un retour en France de Leonarda, le premier flic de France a invité la famille Dibrani à « réfléchir » à la proposition du président Hollande « hors des caméras » et « de ce cirque médiatique insupportable, qui met en danger non seulement cette famille et cette jeune fille »(…)

http://www.dailymotion.com/video/x1680v5

Marine Le Pen FN invitée des 4 vérités sur France 2

Lundi 21 octobre 2013
Image de prévisualisation YouTube

Jean-Marie Le Pen partage l’avis de Marine Le Pen pour saisir la justice pour le qualificatif péjoratif d’« extrême droite »

Jeudi 3 octobre 2013

Jean-Marie Le Pen, Président d’Honneur du Front National, réagit sur I-Télé à la décision de Marine Le Pen de poursuivre en justice toute personne qui présente le Front National comme un parti d’« extrême droite ».

« C’est une diffamation, ça ne correspond pas à la réalité puisqu’en principe l’extrême droite c’est une définition géographique parlementaire. Or, elle est employée comme une définition politique et je note, par exemple, qu’extrême gauche ça fait gauchiste mais qu’extrême droite ça fait extrémiste de droite ! Autrement dit ça comporte une notion d’extrémisme politique qui n’est pas dans le Front National et, par conséquent, Marine Le Pen me parait fondée à vouloir demander d’abord, puis éventuellement imposer par la loi, qu’on respecte la vérité ! »

Image de prévisualisation YouTube

Soutien au bijoutier de Nice !

Vendredi 13 septembre 2013

Soutien au bijoutier de Nice ! dans Faits divers 3895904

Info : Marion Maréchal Le Pen sera le 27 octobre à Tarascon – Invitée par Valérie Laupies, nous vous donnerons d’ici quelques jours les informations pour participer à cet évènement sur ce blog !

Communiqué de Presse de Marion Maréchal Le Pen, Député du Vaucluse

Il en est assez de cette France qui défend systématiquement les malfaiteurs et leur cherche des excuses. La vérité est ainsi : un délinquant multirécidiviste, déjà condamné pour vol avec violences, a menacé un honnête travailleur, père de famille, avec un fusil à pompe. Celui-ci, pour défendre le fruit de son travail, a réagi dans la panique.

Est-il normal que la justice française soit à ce point inefficace que, à peine sortis de prison (quand ils y purgent effectivement leur peine…), les délinquants et les criminels se sentent si peu menacés qu’ils recommencent leurs forfaits sans complexes ? Est-il normal que le fils de ce bijoutier dise ouvrir son commerce tous les jours « avec la boule au ventre » après avoir subi plusieurs tentatives d’effractions ? Est-il normal que nos élites dédouanent systématiquement les criminels sous prétexte qu’ils seraient des victimes de l’exclusion et de la précarité ?
Peut-être veut-on nous faire croire que le jeune braqueur volait pour manger… Fort heureusement, tous les Français au chômage ne trouvent pas comme seule alternative de violenter et voler les honnêtes gens, malgré la dureté de la crise.

Dans un tel contexte, le projet de loi à venir de Mme Taubira est d’autant plus criminel. Plus que jamais, la hausse généralisée de la délinquance nécessite une augmentation des effectifs des forces de l’ordre. Plus que jamais, la justice doit aujourd’hui être du côté des honnêtes gens.

Diesel : le pouvoir d’achat des Français plutôt que la secte Verte !

Vendredi 13 septembre 2013

 Diesel : le pouvoir d’achat des Français plutôt que la secte Verte ! dans économie

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le gouvernement doit immédiatement trancher en faveur des Français contre la secte Verte en écartant toute aggravation de la fiscalité sur le diesel.

À défaut de créer de la croissance et de l’emploi, l’UMP et le PS sont coresponsables d’une explosion fiscale devenue invivable pour une large partie des classes populaire et moyenne.

En deux ans comme l’a récemment rappelé le journal Le Monde, les gouvernements Sarkozy et Hollande ont créé 84 nouveaux impôts. Conséquence logique de leur refus d’aller vers un modèle économique protecteur et patriote qui permettrait la vraie croissance. Conséquence logique de leur soumission à l’austérité stupide de la zone euro.

Dans ce contexte cette surtaxe diesel serait très mal venue pour le pouvoir d’achat des Français. Elle ne répondrait en outre à aucun impératif écologique : la vraie écologie consiste à relocaliser l’activité pour produire au plus près des lieux de consommation. Et non à passer son temps à jouer à « Dessine moi une nouvelle taxe ! »

Beaucaire : Le présumé « Canabiculteur » venait de se lancer dans la politique locale.

Jeudi 12 septembre 2013

 

Beaucaire : Le présumé « Canabiculteur » venait de se lancer dans la politique locale. dans enquête nt2k3arles-7868-092013-vfe_1800

L’affaire vient de faire grand bruit, un père et son fils, gérants d’un bar et d’une brasserie à Beaucaire, ont été arrêtés après la découverte de serres de cannabis et d’une Kalachnikov à leur domicile.

Les policiers ont décompté 1 350 plants de cannabis, cultivés par un ouvrier agricole qui a dit ne pas savoir ce que recelaient ces quatre serres implantées. Un mas attenant abritait par ailleurs 400 pousses. 

Le fils s’est récemment lancé dans la politique locale, il soutient Christophe André (DVD) en vue des élections municipales de 2014 sur Beaucaire.

Il déclarait pour le lancement de la campagne du candidat divers-droite vouloir « Extraire Beaucaire des soucis quotidiens »…

Le père a été placé sous contrôle judiciaire et son fils écroué à la Maison d’Arrêts de Nîmes, il risque jusqu’à 20 ans de prison et 750 000 euros d’amende.

Marseille il y a 2 ans …

Vendredi 6 septembre 2013

Le 24 novembre 2011 un homme est abattu dans la cité du Merlan à Marseille (à la kalach..) et un autre décèdera d’une balle dans le ventre sur un autre secteur de la ville. A l’époque le Président c’était N.Sarkozy, force est de constater que la situation à Marseille et dans tout le département du 13 ne s’est pas améliorée, pire elle s’est largement aggravée.

Aujourd’hui l’UMP et le PS se renvoient mutuellement la responsabilité de la « montée de l’insécurité »…

Marine Le Pen se trouvait le lendemain (25/11/2011)à Marseille pour une réunion publique et une conférence de presse (vidéo). Ecoutez sa réaction il y a deux ans…

http://www.dailymotion.com/video/xfslmd

Prise d’otages à l’Hôpital Nord de Marseille : halte à la minimisation des faits

Vendredi 6 septembre 2013

Prise d’otages à l’Hôpital Nord de Marseille : halte à la minimisation des faits dans Faits divers article_hopital-nord

Communiqué de Presse du Front National

Les propos du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, assurant qu’il n’y avait eu ni « prise d’otages ni séquestration » à l’Hôpital Nord de Marseille, après que le journal La Provence a révélé des faits d’une très haute gravité s’étant déroulés dans la nuit du 12 au 13 août, et étrangement passés sous-silence, participent de cette stratégie de minimisation systématique de la violence.

Après les statistiques faussées de la délinquance sous Nicolas Sarkozy, les négations du gouvernement au sujet des agressions lâches et barbares ayant entouré le dramatique « accident » de Brétigny-sur-Orge, Manuel Valls récidive en refusant de reconnaître cette agression scandaleuse à l’Hôpital Nord de Marseille. Par la même, le ministre de l’Intérieur fait fi du traumatisme des victimes et méprise le personnel soignant qui, par crainte de représailles, a renoncé à porter plainte, ce qui en dit long sur l’état de « l’ordre républicain » dans notre pays.

Le Front National exige que toute la lumière soit faite sur cet incident et demande le renforcement immédiat de la sécurité dans les services d’urgence des hôpitaux situés en zones sensibles et exposés, comme le reste du territoire, à une violence de plus en plus importante.

L’insécurité et la criminalité dans les Bouches du Rhône aujourd’hui…

Jeudi 5 septembre 2013

Cliquez sur les images pour lire les articles sur La Provence en ligne :

L'insécurité et la criminalité dans les Bouches du Rhône aujourd'hui... dans france insecurite-mrs-001-300x258insecurite-mrs-002-300x294 dans INFO ACTUinsecurite-mrs-003-300x135 dans insécurité

1...45678...21