Archive de la catégorie ‘immigration’

Cargos de migrants clandestins : ne pas rester les bras croisés

Dimanche 4 janvier 2015

Cargos de migrants clandestins : ne pas rester les bras croisés dans Critique 7776078360_un-cargo-congolais-interpelle-en-italie-en-decembre-2014-avec-a-son-bord-des-migrants-venus-de-syrie-pour-la-plupart-illustration

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Quelques jours après le Blue Sky M, un nouveau cargo transportant des centaines de clandestins a été abandonné par son équipage, direction les côtes italiennes.
Les filières d’immigration clandestine vers l’Europe semblent être passées à la vitesse supérieure, en devançant les très nombreuses failles des systèmes européens Frontex et Triton. Nombre d’éléments laissent penser que les cargos sont volontairement abandonnés par les passeurs, dans le but d’un rapatriement sur le sol européen, même au risque d’un naufrage et d’un drame humain. On remarque aussi que les navires utilisés sont plus imposants et qu’ils permettent d’embarquer un nombre considérable de migrants clandestins à chaque traversée de la Méditerranée.

Le gouvernement français ne peut pas continuer de rester les bras croisés, car l’explosion de l’immigration clandestine vers l’Europe concerne en premier lieu la France, un des pays de destination privilégiés.
Une politique clairement dissuasive doit être mise en place, via un rapatriement systématique des navires vers les pays d’origine, et non de destination. C’est la seule façon de tarir progressivement le flux de cargos vers le continent européen, et donc toute à la fois d’éviter la multiplication de drames humains et de réduire l’immigration clandestine vers nos pays. Les mafias de passeurs qui profitent de la misère des migrants et de la passivité des gouvernements européens doivent être combattues, et non encouragées comme c’est aujourd’hui le cas lorsqu’on laisse leurs plans s’accomplir !

Dans le même temps, il convient de prendre acte de l’échec total des dispositifs européens qu’ont imposés à coup de promesses mensongères le PS comme l’UMP aux Français et de remettre en place des frontières nationales. Cette politique sera efficace si elle s’accompagne d’une réduction considérable du droit d’asile, aujourd’hui largement détourné par les filières, et d’une suppression des incitations à l’immigration clandestine telle que l’Aide Médicale d’Etat.

Réforme du droit d’asile : toujours plus de droits pour les clandestins, l’UMP complice

Jeudi 11 décembre 2014

marine le pen visCommuniqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Alors que l’Assemblée nationale doit examiner à partir d’aujourd’hui un projet de loi portant réforme du droit d’asile en France, l’UMP recommence son numéro d’enfumage et de fausse opposition.

Ce texte de loi, dont la finalité ne vise qu’à augmenter les droits des demandeurs d’asile (regroupement familial facilité, accès à un avocat dès le début de la procédure, recours suspensifs, etc.), ne réduira en rien les flux grossissants de l’asile et de l’immigration clandestine qui en découlent, au point que notre pays est engorgé et notre système d’accueil étouffé. Bien au contraire, il créera un nouvel appel d’air.

Par ailleurs, ce texte de loi n’est rien moins qu’une transposition en droit français de deux directives européennes devant entrer en application d’ici juillet 2015. L’UMP fait donc mine de combattre à l’Assemblée nationale ce qu’elle soutient depuis toujours, en votant des Traités et des textes européens qui rendent automatique et obligatoire la transposition des directives en droit français. Toute critique émanant de ce parti, sur ce thème en particulier, relève donc de la comédie pure et simple.

Le quinquennat de Nicolas Sarkozy a vu de surcroît une explosion des demandeurs d’asile dans notre pays (+85% depuis 2007, 60 000 demandeurs par an), un rythme poursuivi par son successeur François Hollande. Que ce soit par sa politique laxiste en France, ou par ses choix désastreux de politique étrangère (notamment la guerre en Libye), Nicolas Sarkozy a été lui-aussi un président de l’hyper-immigration clandestine.

Aujourd’hui, les structures publiques de rétention, d’hébergement et de traitement des dossiers des demandeurs d’asile sont saturées.

Il convient donc, à l’inverse de cette « réforme » de durcir considérablement les conditions d’accès au droit d’asile et de mettre fin au logement gratuit le temps d’instruction du dossier, pour en revenir à son esprit initial : celui de l’accueil d’individus réellement menacés par leur gouvernement, et non de populations entières. Sous l’action du PS comme de l’UMP, le droit d’asile est ainsi devenu une filière à part de l’immigration massive.

Seul le Front National propose l’arrêt de cette immigration, qu’elle soit légale ou illégale, ce qui suppose de retrouver les leviers de notre politique migratoire en se dégageant du carcan européen, en retrouvant notre souveraineté législative et des frontières nationales, un droit propre considérablement renforcé, et des moyens policiers décents pour mettre en oeuvre cette politique.

Et oui….

Vendredi 5 décembre 2014
Image de prévisualisation YouTube

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°382

Jeudi 27 novembre 2014
Image de prévisualisation YouTube

« Les djihadistes naissent dans les prairies normandes ? » : Marine Le Pen remet un journaliste en place

Mercredi 19 novembre 2014
http://www.dailymotion.com/video/x2akj3r

En campagne, François Fillon découvre l’immigration…

Vendredi 14 novembre 2014

Sarko Fillon

Explosion de l’immigration : sous le mandat de Nicolas Sarkozy, la seule immigration légale a concerné en France plus de 200 000 personnes par an, soit en moyenne 30% de plus que pendant les années Jospin.

« nous nous souvenons qu’au pouvoir, ces mêmes responsables ont fait l’inverse de ce discours de fermeté en matière d’immigration. MM. Fillon et Sarkozy notamment pendant le dernier quinquennat, se sont illustrés par leur immigrationnisme forcené, faisant entrer chaque année en France 200 000 personnes, et laissant grandes ouvertes les portes de l’immigration clandestine. »

Communiqué de Presse du Front National

La priorité nationale est décidément à la mode. Après la décision de la Cour de Justice de l’Union européenne, on apprend aujourd’hui que François Fillon lui aussi valide le concept de priorité nationale, défini et défendu par le Front National. Dans son interview au Figaro Magazine, l’ancien Premier ministre souhaite en effet « qu’on ne puisse pas avoir accès ni aux prestations d’aides sociales, ni aux allocations familiales, ni aux aides au logement moins de deux ans après l’arrivée régulière sur le territoire ».

Le Front National se réjouit évidemment de ce que ses idées pénètrent de plus en plus la vie publique française. Mais il met en garde.

Il tient en effet à rappeler, alors qu’il est devenu le premier parti de France, et que Marine Le Pen figure en tête des intentions de vote pour la présidentielle, que les Français ne doivent pas être dupes du petit jeu auquel se livrent les candidats à la primaire UMP.

Qu’il s’agisse de Nicolas Sarkozy dont la campagne interne patine, d’Alain Juppé qui veut se défaire de son image de bobo de droite, ou encore de François Fillon à la traine dans les sondages, tous cherchent à enfumer les Français avec des propositions qui ressemblent à autant de paroles en l’air. Cette course derrière les idées du Front National est le symptôme d’une caste aux abois, prête à toutes les manipulations pour revenir dans le cœur des Français.

Car nous nous souvenons qu’au pouvoir, ces mêmes responsables ont fait l’inverse de ce discours de fermeté en matière d’immigration. MM. Fillon et Sarkozy notamment pendant le dernier quinquennat, se sont illustrés par leur immigrationnisme forcené, faisant entrer chaque année en France 200 000 personnes, et laissant grandes ouvertes les portes de l’immigration clandestine.

Les patriotes, soucieux de mettre enfin un terme à l’immigration légale et illégale, savent que le Front National et le Rassemblement Bleu Marine sont les seuls mouvements sincères dans leur démarche, ayant véritablement la détermination de suivre les engagements pour lesquels ils se battent chaque jour.

Augmentation du budget de l’immigration : Gilbert Collard réagit

Jeudi 13 novembre 2014

Gilbert Collard, député du Gard, interrogeait le gouvernement ce mercredi 12 novembre sur l’augmentation du budget consacré à l’immigration et à l’exercice du droit d’asile.

Image de prévisualisation YouTube

Ces djihadistes qui maudissent les « mécréants » mais restent en France

Vendredi 7 novembre 2014

Pendant plus d’un mois, metronews a créé un faux profil Facebook pour se mettre dans la peau d’Aïcha, une adolescente aspirante au djihad. Objectif : tenter de comprendre comment une jeune femme sans histoire peut basculer dans le radicalisme le plus extrême avec une simple connexion Internet. En quelques semaines, nous sommes passés de simple ado à spécialiste de l’islam rigoriste, future mariée et prétendante au djihad.

Pour autant nos amies ne sautent pas forcément le pas. Si leur photo de profil représente parfois des paysages de Syrie ou d’Irak, si elles maudissent les « koufr » (mécréants), la plupart d’entre elles habitent toujours en France. Elles sont lycéennes à Brest, Grenoble ou en région parisienne, coiffeuses à Dijon ou vendeuses dans le Sud.

C’est un monde peuplé de cœurs roses, de « bisous » et d’état-d’âme juvéniles. Le compte Facebook d’Aïcha, 17 ans, ne diffère pas de celui d’une adolescente lambda. À une différence près : ses amies ne mettent pour la plupart pas de photos d’elles. C’est « Haram » (« pêché ») disent-elles. Elles n’acceptent pas « les frères » en ami et en guise de statut, récitent des sonnets du Coran. Elles ne s’appellent pas Léa, Samia ou Dorothée, mais « Um »(« mère de ») ou « Fleur d’islam ». Dans la case profession, beaucoup indiquent « au service d’Allah ». Certaines prennent soin de préciser : « convertie ».

Notre Aïcha a 17 ans, c’est une lycéenne sans histoire de banlieue parisienne. Elle se pose des « questions » sur l’islam. Il a suffi que nous nous inscrivions à des groupes de discussion islamique, que nous aimions « l’Etat islamique de l’Irak et du Levant » (plus de 50 000 fans) pour que le site nous suggère quelques personnes à « ajouter » : des hommes qui posent arme à la main, des femmes répondant au nom de ‘salafi » ou des comptes de « rappels islamiques ». En une semaine, nous avions déjà plus de 100 amis. Presque tous étaient des femmes. 90 % d’entre elles étaient voilées. Intégralement. [...]

metronews

[VIDEO] : Analyse  du blogueur algérien Aldo Sterone sur l’islam sunnite enseigné et promu dans les sociétés maghrébines

Quelques explications sur la société musulmane et ses rapports au terrorisme islamique, en totale opposition au discours politico médiatique assurant qu’il n’y a aucun lien entre l’islam et le terrorisme…

Image de prévisualisation YouTube

Contre l’Islamisme !

Vendredi 7 novembre 2014

384579_10201134861754391_129144847_n

 

(Tract du Front National de 2012 – extrait)

Marine Le Pen sur Europe 1

Jeudi 6 novembre 2014

Aux côtés de Nicolas Poincaré, les grandes voix d’Europe 1 débattent de l’actualité du jour avec Marine Le Pen. La présidente du Front National était face à Arlette Chabot, Serge July et Robert Namias dans« Le Club de la Presse », pour débattre de la situation économique et sociale en France.

http://www.dailymotion.com/video/x29bcb2 http://www.dailymotion.com/video/x29bcol http://www.dailymotion.com/video/x29bd0y http://www.dailymotion.com/video/x29bdxh

A Menton, la frontière est une passoire

Mardi 4 novembre 2014

Michel Sapin promet encore plus d’austérité pour calmer le courroux de ses maîtres bruxellois !

Mardi 28 octobre 2014

102566_marine-le-pen-le-13-avril-2011-au-siege-du-fn-a-parisCommuniqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Terrorisé par les conséquences politiques internes qu’entraînerait le rejet par l’Union européenne du budget français, l’élève Sapin vient de promettre à ses maîtres de Bruxelles 3,6 milliards d’euros d’austérité supplémentaires.

En votant le Traité budgétaire européen, les responsables PS et UMP ont réduit à néant le processus démocratique et gravement humilié notre pays, désormais contraint d’aller faire viser le budget de la Nation par une commission européenne aussi illégitime qu’éloignée des intérêts français.

Ce sont les Français qui découvrent effarés en ce moment qu’on leur a volé leur liberté de peuple, et condamnés à l’austérité la plus brutale et la plus stupide.

Le spectacle pitoyable qu’inflige actuellement le gouvernement français à nos compatriotes, entre exercices de soumission à Bruxelles et engagements parfaitement contraires à nos intérêts qui en découlent comme celui de M.Sapin ce jour, discrédite à jamais ces partis politiques qui ont fait le choix de l’Europe contre la France.

Marine Le Pen prend l’engagement de proposer par référendum aux Français de se libérer de la prison européenne en quittant l’UE.
Les dirigeants politiques français de droite et de gauche qui ont bradé une souveraineté nationale qui ne leur appartenait pas et mis l’honneur français plus bas que terre devront en répondre devant les Français et devant l’Histoire.

La Police française défend la frontière anglaise, pas la frontière française

Jeudi 23 octobre 2014

La Police française défend la frontière anglaise, pas la frontière française dans crise illegalMigrants_ca_1410673c

Communiqué de Presse de Jean-Marie Le Pen

Jean-Marie le Pen, président d’honneur du Front National et Député français au Parlement européen s’étonne des ordres de fermeté donnés aux forces de l’ordre pour défendre à Calais la frontière anglaise alors qu’il est avoué que 100 000 clandestins sont passés l’an dernier par Menton.

La France doit sortir de Schengen et retrouver, avec sa souveraineté, ses frontières et assurer leur défense.

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°377

Dimanche 12 octobre 2014
Image de prévisualisation YouTube

Retour des djihadistes : pour une suspension immédiate de l’Accord de Schengen !

Mardi 7 octobre 2014

Marine Le Pen bfm

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Marine Le Pen demande la suspension immédiate et sans délai de l’Accord de Schengen pour parer au retour des djihadistes partis combattre au Moyen-Orient sur le territoire national.

Conformément au point 2 de l’article 2 de la convention d’application de l’Accord de Schengen, qui prévoit que toutes les mesures nécessaires peuvent être prises par un Etat contractant si « l’ordre public ou la sécurité nationale l’exigent », nous demandons au gouvernement d’activer immédiatement ce levier et de suspendre en conséquence l’application de l’Accord de Schengen.

Les services de sécurité doivent être en situation de pouvoir appréhender tout djihadiste tentant d’entrer sur le territoire national, de la manière la plus efficace possible, c’est-à-dire aux frontières.

Indépendamment de cette solution d’urgence, à laquelle doivent s’ajouter d’autres mesures comme la déchéance de nationalité pour les binationaux, et des interdictions de territoire, le Front National demande de manière plus générale la révocation pure et simple de l’Accord de Schengen afin de retrouver la pleine maîtrise de nos frontières.

Plus que jamais, au delà des principes élémentaires de souveraineté, il en va de la sécurité de tous les Français.

1...56789...32