Archive de la catégorie ‘Faits divers’

Affaire Roman Polanski

Mardi 29 septembre 2009

 polanski.jpg

Communiqué de Jean-Marie LE PEN

Monsieur Roman Polanski est accusé par la justice américaine d’avoir commis un crime particulièrement ignoble puisqu’il s’agit du viol aggravé d’une enfant de 13 ans.

Monsieur Polanski ne peut se prévaloir de la prescription puisqu’il s’est enfui des Etats-Unis pour se dérober à la justice de ce pays.

Il est donc normal qu’il soit le sujet d’une extradition selon les règles du Droit International.

Le soutien qu’ont apporté Messieurs Kouchner et Mitterrand à ce criminel pédophile, au nom des droits particuliers qu’aurait la caste politico-artistique, est scandaleux et justifie que soit demandée leur démission.

Déraillement du TER à Berre-l’Étang : « Nous le redoutions depuis longtemps »

Samedi 19 septembre 2009

crédit photo : La Provence

Six blessés légers, dont un bébé.

La Provence :

Grosse frayeur pour 350 passagers qui étaient à bord du TER reliant Marseille et Lyon-Pardieu, via Miramas et Avignon, hier, autour de 17 h 20. Alors qu’ils étaient partis depuis une vingtaine de minutes de la gare Saint-Charles de Marseille, le train a déraillé, au niveau de l’usine Cabot à Berre l’Etang : « On a entendu un fracas, comme si plusieurs pierres venaient frapper le train, confiait une passagère, encore sous le choc. Puis on a été fortement secoués pendant une trentaine de secondes et tout le monde a eu le réflexe de se coucher par terre avant l’arrêt brutal. On a sans doute tous eu très peur mais il n’y a pas eu de mouvement de panique ».

Les pierres pressenties n’étaient pas une illusion. D’après les pompiers, les fortes pluies de la fin d’après-midi qui se sont abattues sur la zone de l’Etang de Berre ont provoqué une coulée de boue mêlée de pierres. Elle a percuté le train qui passait justement à ce moment.

Suite …

Il faut rétablir la peine de mort pour les ravisseurs d’enfants

Jeudi 10 septembre 2009

 42013.jpg

Communiqué de presse de Marine Le Pen

Julie a finalement été enlevée, séquestrée et violée à de nombreuses reprises par deux hommes d’origine turque. Il a fallu toute une mise en scène pour parvenir à arrêter les criminels.

Cette jeune fille de 14 ans connaitra des séquelles irréversibles. De tels forfaits doivent être empêchés, les pouvoirs publics doivent impérativement protéger les enfants et seule la crainte d’une condamnation capitale peut être salutaire.

 

Au moment où l’insécurité n’a jamais été plus grande, le Front national demande aux pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités au lieu de tergiverser autour d’une « loi pénitentiaire » qui fait la part belle aux délinquants.

Affaire des faux diplômes !

Jeudi 10 septembre 2009

 01.jpg Laroussi Oueslati à droite

Ça chauffe pour le président de l’université de Toulon. Le rapport commandé par Valérie Pécresse vient de lui être rendu. Il accable Laroussi Oueslati, par ailleurs conseiller régional PRG.

Le Point :

Ça chauffe pour le président de l’université de Toulon. Le rapport commandé par Valérie Pécresse vient de lui être rendu. Il accable Laroussi Oueslati, par ailleurs conseiller régional PRG. « La responsabilité du président de l’université est engagée », annonce mardi la ministre de l’Enseignement supérieur. Auparavant, elle a reçu le Toulonais et ses vice-présidents à Paris, les informant de la teneur de l’enquête et de sa demande au recteur de l’académie de Nice Christian Nique de saisir la section disciplinaire du conseil d’administration de l’université. Valérie Pécresse compte par ailleurs remettre ce rapport de l’Inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche et « au procureur de la République, dans le cadre de l’enquête judiciaire en cours ».


Les inspecteurs ont ainsi découvert « de graves irrégularités dans l’application des textes réglementaires régissant la procédure d’admission des étudiants étrangers et de validation de leurs études à l’université du Sud Toulon-Var ». D’après un prérapport révélé fin juillet, le président de l’université de Toulon aurait gonflé l’effectif de l’université pour l’année écoulée. L’Institut d’administration des entreprises (IAE) de Toulon, qui est blanchi par le document, a été contraint d’accueillir à la peine 138 étudiants chinois. « L’IAE n’a pas délivré de faux diplômes », insiste son directeur Pierre Gensse, soulagé par l’annonce de Valérie Pécresse. « On voit que le problème se trouve en amont, au niveau de la présidence de l’université ».

La suite …

Vaucluse : Incidents entre Turcs et Maghrébins au Pontet : au moins un mort !

Lundi 7 septembre 2009

 mainsang.jpg

Source Nations Presse Info : http://www.nationspresse.info/?p=56698

Le centre-ville du Pontet (près d’Avignon, dans le Vaucluse) a été le théâtre d’affrontements sanglants hier en fin d’après-midi entre Turcs et Maghrébins qui se sont battus à coups de couteau et de battes de baseball. Résultat : un mort et plusieurs blessés.

Ces heurts ont opposé une cinquantaine de personnes, majoritairement jeunes, d’origine maghrébine et turque. Ce serait une banale histoire d’auto-radio volé il y a deux mois qui serait à l’origine du drame. Les affrontements, tout d’abord concentrés sur trois foyers, avant que la foule ne s’amasse au croisement de l’avenue Charles De Gaulle et de l’avenue Pasteur, ont rapidement gagné le centre-ville du Pontet faisant un mort : un jeune homme de 22 ans, d’origine comorienne, qui a tenté de s’interposer, a été poignardé au thorax. Plusieurs personnes ont également été blessées et transportées à l’hôpital Henri Duffaut par les pompiers d’Avignon. À 21 heures, un premier bilan faisait état de trois blessés au moins, en plus du décédé.

Une soixantaine de gendarmes, de la compagnie d’Avignon, ainsi que les Pelotons de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie (PSIG) d’Orange et de Carpentras, ont été déployés sur place hier soir. Il y aurait eu plusieurs interpellations. En plus, un escadron de gendarmes mobiles d’Hyères est arrivé en début de soirée pour sécuriser le centre ville.

Le maire du Pontet, le très sarkozyste Alain Cortade, totalement dépassé par les événements, s’est dit « déçu » (sic !) que de tels dérapages se produisent malgré les « efforts de la municipalité » (re-sic !), et a annoncé sur France Info qu’il allait réunir les présidents des différentes associations de sa ville « pour que cela n’arrive plus ». C’est sûr, cela va tout changer, absolument tout ! Au fait, il est où le « Karchër » ?

Tarascon : des policiers sauvent trois enfants d’un squat en flammes

Jeudi 20 août 2009

arlestarasconcrditphotolaprovence.jpg

Il serait temps de Mettre en oeuvre une politique de contrôle des frontières :En rétablissant nos frontières, en sortant de l’espace Schengen et en dénonçant les traités qui transfèrent à l’Union européenne les compétences en matière d’immigration, de droit d’asile et de visa.

- Faire appliquer les mesures d’éloignement du territoire et la législation sur le séjour illégal des étrangers ; tolérance zéro pour les réseaux organisés d’immigration clandestine.

 

La Provence 20/08/2009 :

« Ils étaient venus pour interpeller et perquisitionner mais n’ont pas hésité à foncer et à voler au secours des gens en danger. Ils ont eu beaucoup de courage » racontait hier, pas peu fier de ses hommes, le commandant Lavergne du commissariat de Tarascon.

C’est en effet une de ses équipes, renforcée par des policiers d’Arles, qui ont sauvé trois enfants des griffes d’un brasier, hier midi, dans les locaux de l’ancien Bricomarché situé sur la route de Tarascon. Tout a commencé par une tentative de cambriolage perpétrée à Tarascon, chez une grande famille installée quartier Saint-Gabriel. Un témoin avait identifié le numéro d’immatriculation des cambrioleurs, et le véhicule avait été repéré devant l’ancien magasin de bricolage.

Ce gigantesque hangar et la villa qui se trouve derrière, sont squattés par plusieurs familles de Roumains depuis des mois. Lesquels sont très connus des services de police et font souvent l’objet de procédures judiciaires pour « exploitation de la mendicité des mineurs », « mendicité agressive » et cambriolages. Ils étaient d’ailleurs convoqués la veille pour « violation de domicile » suite à une plainte du nouveau propriétaire des lieux qui souhaite les faire expulser.

(suite…)

Toul : Des tags sur la mosquée

Jeudi 20 août 2009

 h9ill12300172a67profanationtoul.jpg

Source Nations Presse Info : http://www.nationspresse.info/?p=55074

La façade de la mosquée de Toul (Meurthe-et-Moselle) a subi quelques dégâts et été recouverte d’inscriptions racistes et de morceaux de viande de porc dans la nuit de mardi 18 à mercredi 19 août, a fait savoir Raymond Morey, le procureur de Nancy. « Ce sont des faits de dégradation et d’incitation à la haine raciale inacceptables », a-t-il déclaré.

En effet on pouvait lire sur les murs : « La France aux Français », « Ici c’est nazi », « Touche pas à mon cochon » ou encore « Marre des bougnoules ».  Et d’après le procureur de la République, « des pieds et une demi-tête de cochon étaient également accrochés au portes et fenêtres du lieu de culte ».

Aussitôt le Conseil français du culte musulman a appelé « les autorités publiques à tout mettre en œuvre » pour arrêter les auteurs de tags xénophobes et racistes découverts dans la matinée et a, dans un communiqué, « fait part de sa vive indignation face à cette nouvelle agression raciste et xénophobe qui a visé une fois de plus un lieu de prière, de paix et de recueillement ».

Pour l’instant aucun lien n’a été établi entre cette affaire et les dégradations dont avait été l’objet la chapelle de l’abbé Noël située dans le même quartier de la Croix-de-Metz. Vous n’étiez pas au courant qu’une chapelle catholique avait été profanée à Toul ? Normal, très peu de médias en ont parlé. A part nous, ici et . Mais c’était sans doute moins grave puisque cela ne touchait que le catholicisme…

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Front-National 54 condamne ans réserve la profanation de la mosquée de Toul !

Jean-Luc MANOURY, Secrétaire Départemental du Front National de Meurthe-et-Moselle, condamne avec la plus grande fermeté les inscriptions racistes et les tags sur l’une des deux mosquées de Toul.

Cette acte de vandalisme, portant atteinte à la liberté de culte, est la conséquence de l’insécurité qui s’installe dans cette ville.

Lorsque des délinquants brisant des vitres et détériorant 6 fenêtres ainsi un coffret électrique de la chapelle de la croix de Metz courent toujours et qu’un prêtre catholique, l’abbé NOEL, ayant porté plainte suite à des invectives et des menaces de morts de la part de voyous qui nont toujours pas été interpellés , il n’est pas étonnant que des « électrons libres » passent à l’acte.

Le Front National demande donc, une fois de plus,  la plus grande sévérité dans la recherche et la condamnation des auteurs des profanations de tous les  lieux de culte, quels qu’ils soient,  car la justice ne peut être à géométrie variable !

Deux poids, deux mesures ?

Mercredi 19 août 2009

Image de prévisualisation YouTube

Sources :

http://fr.altermedia.info/general/profanation-dedifices-religieux-deux-poids-deux-mesures_25284.html

http://www.fdesouche.com/articles/61069

Des tags décalés et politiquement incorrects ont été découverts ce matin sur un lieu de culte musulman à Toul (Meurthe-et-Moselle), a-t-on appris de source journalistique (la presse du système).

Le bâtiment aurait été entièrement recouvert de graffitis, a constaté un riverain mercredi matin vers 06h30. Une tête de porc était accrochée à la poignée de la porte ainsi que des pieds de cochons sur les volets de ce lieu de culte, géré par l’association socio-culturelle des Maghrébins toulois.
Bien évidemment, une enquête a été diligentée et le procureur de Nancy doit se rendre sur les lieux dans la matinée.

Quel contraste avec la profanation de l’église Saint-Joseph, située au cœur du quartier de la Rabière, dans la banlieue de Tour (à Joué-lès-Tours) qui fut la cible d’actes de vandalisme à répétition depuis début juillet et qui n’a suscité aucune réaction de la part des autorités.
Plusieurs vitres de la porte d’entrée principale et d’un accès sur le côté de l’édifice religieux avaient été brisées, et la porte avait été forcée. Des traces de sang avaient été laissés sur place, signe d’un rite funèbre, ou blessure d’un des vandales ? Les visiteurs ont laissé des flaques d’urine à l’intérieur de l’église, signe du geste profanateur de leurs visites.

Une plainte a été déposée. Les faits auraient eu lieu entre le 12 et le 15 juillet dernier mais le procureur n’a pas daigné se présenter sur les lieux.

Arles : Deux enfants sauvés d’un incendie dans un squat par des policiers

Mercredi 19 août 2009

 police.jpg

La PROVENCE 19/08/2009 : Deux enfants de 7 et 11 ans ont été secourus, ce midi par des policiers, d’un incendie qui s’était déclaré dans le hangar désaffecté du magasin Bricomarché, situé route de Tarascon et squatté par plusieurs familles de Roumains.

Enfermés dans leur chambre et bloqués aux fenêtres par des barreaux, les enfants ne pouvaient échapper aux flammes qui progressaient depuis une pièce voisine. Les cinq policiers, fortement incommodés par les fumées, ont dû être hospitalisés.

Elle découvre un inconnu mort dans sa piscine

Jeudi 6 août 2009

piscine.jpg

La Provence :

Ses chaussures, des mocassins en daim, étaient soigneusement disposées au pied de la petite échelle qui mène à la piscine. Et c’est justement ce qui a attiré l’attention de Monique mardi après-midi alors qu’elle se rendait au fond de son jardin. C’est en s’approchant de sa piscine hors sol, qu’elle y a découvert un corps flottant. « J’ai eu peur que ce soit mon gendre qui ait fait un malaise », raconte cette retraitée de Cadenet dans le Vaucluse.

La suite …

Marseille : Des touristes du « Voyager of the Seas » ciblés par des voleurs à l’arrachée

Mardi 4 août 2009

voyageroftheseas03.jpg

La Provence :  8 agressions en deux jours pour deux suspects

Ils auront échappé à la grippe A, mais pas à la furie de deux jeunes gens, spécialisés dans le vol à l’arraché. Pour ces croisiéristes italiens, fraîchement débarqués du Voyager of the Seas, sur le Vieux-Port (1er), samedi, enfin satisfaits de pouvoir quitter le navire où se développait un foyer de virus H1N1, le soulagement aura été de courte durée.Plusieurs d’entre eux ont été la cible de deux garçons de 22 ans, qui les ont agressés, au guidon de leur scooter, pour leur dérober sacs à main et autres objets de valeur. Devenus la cible prioritaire des hommes de la Bac-Centre, les deux suspects ont finalement été arrêtés, dimanche après-midi, à l’issue de leur huitième vol du week-end, rue Beauvau (1er ).

Ils s’étaient à nouveau attaqués à des ressortissants italiens. Mais eux venaient de descendre de leur voiture, pour rejoindre leur hôtel. Le passager du deux-roues s’est emparé d’une sacoche et il a aussitôt été pris en chasse par un fonctionnaire de la Bac-Centre, qui a pu relever une partie du numéro d’immatriculation. Quelques minutes plus tard, alors que les deux garçons avaient changé leurs tenues vestimentaires, pour déjouer la vigilance de la police, ils ont été reconnus et interpellés rue Henri-Barbusse (1er).

La suite…
 

1...1415161718