Accueil france Françoise Coolzaet : « Crise sanitaire : je quitte le RN, après 37 ans, pour rejoindre Philippot »

Françoise Coolzaet : « Crise sanitaire : je quitte le RN, après 37 ans, pour rejoindre Philippot »

0
0
338

Francoise Coolzaet

LETTRE OUVERTE - Françoise Coolzaet - Conseillère régionale du Nord Pas-de-Calais

Départ du RN, retour sur 37 ans de militantisme

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours été au Front National.
En 1983, mes parents rejoignent le FN, perdant au passage de très nombreux amis puisqu’ils fréquentaient le milieu trotskiste depuis le début des années 70.
Mes parents n’étaient pas communistes, mais méprisaient, à raison, la droite de VGE. Ils ont voté pour François Mitterand en 1981 pour faire tomber cette droite des traîtres, et ne l’ont jamais regretté. Mon père disait toujours une phrase qui m’a servie depuis : « la droite c’est la gauche, la trahison en plus. »

Le FN était notre maison commune, l’endroit où l’amour de la France n’était pas un slogan, mais une réalité militante. Nous étions français et hostiles au communisme qui disparaissait physiquement et trouvait son terme dans la chute du mur de Berlin. Nous étions l’option Nation, à l’opposé de l’universalisme conquérant et la France Benetton. On militait jour et nuit car il y avait une espèce d’urgence, au point que notre maison est devenue un local FN bis, où un monde incroyable passait à n’importe quelle heure.

Je vous épargnerai les détails de ces 37 années de luttes, de défaites, de petites victoires, de déceptions, d’acharnement, de scissions ; mais aussi de camaraderie et de solidarité. Nous étions une famille et nous étions pourtant plus nombreux qu’aujourd’hui.

L’intégralité de la lettre ouverte sur Riposte Laïque…

Françoise Coolzaet - Conseillère régionale du Nord Pas-de-Calais

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fredusud
Charger d'autres écrits dans france

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Braquage chez des particuliers à Tarascon

  Dans la nuit du 26 au 27 juin des individus cagoulés et armés ont pénétré de force chez …