Accueil culture L’hymne des catholiques provençaux : « Prouvençau e catouli ! »

L’hymne des catholiques provençaux : « Prouvençau e catouli ! »

0
0
569

tradition catholique tarascon

« Prouvèçau e catouli  » – enregistrement à la messe de la Toussaint dans la Chapelle des pénitents noirs d’Avignon le 1 novembre 2020.

 

La Prouvènço te suplico
Dins soun vièi e dous parla,
La Prouvènço es catoulico ;
Nosto-Damo , escouto-la !
RefrainProuvèçau e catouli ,
Nosto fe n’a pas fali ;
Canten , tóuti trefouli ,
Provèçau e catouli !
Autre-tèms devers Toulouso
Quand l’aurige se levè ,
D’uno fin espetaclouso
Toun rousàri nous sauvè
Li felen , coume li rèire ,
Te saran toujour fideu ;
Creiren tout ço qu’es de crèire
E viéuren coume se dèu .
Nòsti fiéu , o bono Maire ,
Gardo-lèi di faus savènt ;
Manten-ie le fe di paire ,
Car s’aubouro un marrit vènt !
Se dóu nord l’auro glaçado
Sus si champ vèn mai boufa ,
S’armaren pèr la crousado
Vers l’autar que t’avèn fa . .
Mai esvarto tron e guerro
Liuen di paire , liuen di fiéu
E flourigue nosto terro
Dins la douço pas de Diéu.
Sousto adounc , o Ciéutadello ,
Tóuti li generacioun ;
Pièi acampo o Rèino bello
Tout toun pople dins Sioun .
La Provence te supplie
Dans son vieux et doux parler,
La Provence est catholique ;
Notre-Dame écoute-la !
RefrainProvençaux et catholiques ,
Notre foi ,notre foi n’a pas fané (failli) ;
Chantons , tous fous de joie ,
Provençaux et catholiques !
Autrefois vers Toulouse ,
Quand l’orage se leva ,
D’une fin spectaculaire
Ton rosaire nous sauva !
Les petits enfants , comme les aïeux ,
Te seront toujours fidèles ;
Nous croirons tout ce qu’il faut croire
Et vivrons comme il se doit .
Nos fils ô Bonne-Mère ,
Garde-les des faux savoirs ;
Maintiens-leur la foi des Pères
Car se lève un mauvais vent !
Si du nord le vent glacé
Sur ses champs vient souffler
Nous nous armerons pour la croisade
Vers l’autel que nous t’avons fait.
Mais il détourne tonnerre et guerres
Loin des pères , loin des fils
Et fleurit notre terre
Dans la douce paix de Dieu .
Abrite donc , ô citadelle
Toutes les générations ;
Puis réunis , ô belle Reine ,
Tout ton peuple dans Sion.
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fredusud
Charger d'autres écrits dans culture

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le médecin humanitaire inventait des fausses missions

  Il n’y avait pas que Bernard Kouchner et son mythique sac de riz. Au pays de l&rsq…