• Accueil
  • > france
  • > Bataille entre migrants et policiers à Calais

Bataille entre migrants et policiers à Calais

Dix-huit policiers ont été blessés la nuit dernière, lors de heurts près de la « jungle », où vivent plusieurs milliers de migrants. Une violence inédite qui a été filmée par un riverain.

 

Aux jets de pierre répondent des tirs de lacrymogène. Les heurts qui ont eu lieu dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 novembre, entre 150 et 200 migrants et la police ont fait 18 blessés, en grande majorité côté CRS. Les policiers n’ont été que légèrement blessés. Ils « souffrent de contusions, provoquées par des jets de pierres », précise à France TV info Johann Cavallero, du syndicat CRS Alliance. Un migrant érythréen a été légèrement blessé au visage vers 3h00, sans que l’on sache si cette blessure était liée aux violences de la nuit. Il a été transporté au CHR de Calais.

Que s’est-il passé ? Pourquoi ces heurts ? Selon les syndicalistes policiers, des migrants sont d’abord montés sur un pont, route de Gravelines, près de la Jungle et ont jeté une pierre, qui a frappé le pare-brise de son véhicule, côté passager. Le chauffeur routier roumain a alors appelé la police. Une fois sur place, les CRS ont été visés par des jets de pierres. Ils ont riposté en lançant plus de 200 grenades lacrymogènes. « On n’avait pas tiré autant de grenades depuis très longtemps », affirme Denis Hurth, du syndicat de CRS Unsa-Police. Les heurts ont duré de 23h à 1h du matin. 

« C’était la guerre ! »

Une riveraine a vu ses heurts violents depuis sa fenêtre : « On a entendu un gros boum. On a été réveillés par le bruit. Mon gamin s’est mis à pleurer. Là on est montés de peur. On a vu tous les gyrophares. Ils ont commencé à jeter des pierres, qui ont atterri dans ma cour, sur ma maison. C’était la guerre ! »

 

Les réactions des riverains :


Les heurts entre migrants et policiers à Calais filmés par un riverain

Le film du riverain :

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire