• Accueil
  • > france
  • > Robert Ménard part en guerre contre les kebabs

Robert Ménard part en guerre contre les kebabs

Dans un reportage d’ »Envoyé spécial », le maire dit qu’il s’opposera à l’ouverture de nouveaux kebabs à Béziers au nom de la tradition « judéo-chrétienne ».

 
Envoyé spécial. Robert Ménard déclare la guerre au kebab

Il n’y aura pas de nouveaux kebabs dans le centre-ville de Béziers. Du moins tant que Robert Ménard sera maire. L’ancien président de Reporters sans frontières a affirmé lors d’un reportage d’Envoyé spécial diffusé le 29 octobre sur France 2 qu’il s’opposerait à toute nouvelle ouverture dans le centre historique. Motif : « On est dans un pays de tradition judéo-chrétienne. C’est difficile pour certains, mais il faut s’y faire. »
Robert Ménard a-t-il fait une indigestion de ces sandwichs à la viande, appelés Döner en Turquie, shawarma au Liban, ou encore gyros en Grèce ?

Il semble en effet qu’il en ait trop soupé. Car le maire juge qu’ »à un moment donné, trop, c’est trop. Quand il y a trop d’immigrés dans un pays, c’est trop d’immigrés. À un moment donné, dans le domaine alimentaire, dans le domaine de la restauration, je trouve que trop de kebabs, c’est trop ». Il y aurait, selon lui, 20 de ces restaurants dans le centre-ville de Béziers.

Le Point

2015 – A Tarascon dans les Bouches du Rhône la majorité municipale UMP a décidé pour sa part qu’il n’y aura pas de nouveaux commerces de « Choucroute ou de Cassoulet »…. [vidéo]

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire