• Accueil
  • > crise
  • > Pour les agriculteurs français, il est temps de décider et d’agir !

Pour les agriculteurs français, il est temps de décider et d’agir !

Philippe Loiseau en compagnie de Valérie et Frédéric Laupies au marché du MIN de Châteaurenard

Philippe Loiseau en compagnie de Valérie et Frédéric Laupies au marché du MIN de Châteaurenard

Communiqué de presse de Philippe Loiseau et Edouard Ferrand, députés européens membres de la Commission pour l’agriculture et le développement rural

Entre promesses non tenues et politiques se décidant à Bruxelles, les agriculteurs français montrent aujourd’hui tout leur désarroi dans les rues de Paris.Pourtant, s’engager en leur faveur, au bénéfice également de l’ensemble des Français, pour un certain nombre de mesures de bon sens pourrait redonner confiance à l’ensemble du secteur agricole de notre pays.

Rendre obligatoire l’étiquetage de la traçabilité des viandes, lutter contre le dumping social en abrogeant la Directive Détachement, donner la priorité aux productions locales pour les appels d’offres, défendre un modèle d’exploitation familial et autonome, connecter les aides sur une politique de revenus décents, revaloriser sensiblement les retraites, conférer la priorité des financements de la BPI aux investissements dans les structures agricoles visant des productions de qualité : ces mesures de simple bon sens pourraient impulser le renouveau de notre agriculture et la défense d’une production de qualité.

C’est pour nous un choix essentiel : pour nos agriculteurs, notre agriculture, mais aussi notre modèle de société et notre pays.

Une réponse à “Pour les agriculteurs français, il est temps de décider et d’agir !”

  1. Lisa dit :

    Tout à fait d’accord avec vos convictions. Sortir de cette « prison d’euros » pas dorée du tout, et retrouver l’autonomie des petits, moyens et grands fermages de France !! Car il n’y a aucun autre pays producteur sur notre continent identique. Notre nourriture et spécifique au terroir et aux régions de la terre, de la qualité des minéraux, des sols et des compositions agraires. Chaque exploitant en se serrant les coudes et en étant tous solidaires de coopération agraires et dans l’élevage des animaux de champs peut vivre d’une autre vie et surtout de qualité car à présent c’est un cul de sac…. Beaucoup de paysans agriculteurs se sont re convertit à la nature organique, bio logique, et bien plus goûteuse et qualitative de première pression !!! . Difficile de lancer un défit à l’Europe qui les enchaîne et les détruits. Re construisons ensemble la France de demain : Labourage et pâturages sont les mamelles de la ruralité ; le courage et la détermination sont de rigueur car sinon c’est le chaos complet … Courage, nous sommes de tous cœur avec vous et nos papilles sont du même avis, nous ne voulons pas de chimie dans la biologie, la nature fait elle-même sa propre loi chimique si on lui laisse le temps et les possibilités.

Laisser un commentaire