• Accueil
  • > Faits divers
  • > Braquage du magasin Bricomarché à Tarascon ! Discrétion des médias et des politiques !

Braquage du magasin Bricomarché à Tarascon ! Discrétion des médias et des politiques !

brico

Un braquage a eu lieu hier matin au magasin Bricomarché de Tarascon. Quatre hommes armés ont pénétré dans le magasin, ils ont menacé le personnel et le directeur qu’ils n’ont pas hésité à frapper.

Ils ont ensuite tenté de récupérer sous la menace d’armes de guerre le contenu du coffre fort, mais ils n’y sont pas parvenus.

Les malfaiteurs ont alors pris la fuite et ont abandonné leur véhicule sur la commune de Graveson.

Le quotidien « La Provence » s’est contenté de publier un petit entrefilet dans ses colonnes sur cette attaque. Pourquoi tant de discrétion ?

Peut-être pour ne pas contredire Pierre Marie BOURNIQUEL le Directeur départemental de la « Sécurité Publique des Bouches-du-Rhône », qui parlait il y a encore quelques jours dans les colonnes de « La Provence » de « chiffres » qui marquaient une « forte baisse de la délinquance » sur Tarascon. (La Provence 11/06/2015)

BRAQUAGE TARASCON(La Provence le 23/06/2015 P7)

Les policiers et les gendarmes se sentent largement abandonnés, et l’Etat tend de plus en plus à adopter une vision purement comptable. Au-delà même des chiffres, les Français constatent chaque jour la multiplication des événements ultra-violents tels que les émeutes, les règlements de compte ou les assassinats sauvages, sans compter les agressions gratuites, expression à elle seule d’un état de violence ambiant, fruit d’une instabilité existentielle. 

Augmentation des vols à main armé, des violences contre les personnes, nocivité et violence des bandes et des gangs toujours plus enracinés dans des quartiers hors contrôle qui sont leurs fiefs : pourquoi l’UMPS a lamentablement échoué dans la lutte contre l’insécurité ?

Parce qu’ils ont mis en place des politiques propre à lutter contre le sentiment d’insécurité et non contre l’insécurité, dans une course effrénée aux effets d’annonce, qui confine à de la publicité mensongère.

On ne dénoncera jamais suffisamment l’immense solitude judiciaire des victimes !

Le Front National propose que plus aucune prestation sociale (aides, logements, RSA, etc.) ne doit être versée aux récidivistes délinquants ou criminels justiciables d’une peine de un an de prison ou plus. 

Il est urgent de rétablir les moyens matériels de la police et de la gendarmerie (armes, véhicules, télécommunications,…) qui doivent être améliorés. Il convient de stopper la fermeture des brigades de gendarmerie et des commissariats de police et de reconstituer les unités dissoutes.

3 Réponses à “Braquage du magasin Bricomarché à Tarascon ! Discrétion des médias et des politiques !”

  1. Berlandier dit :

    il fau. Remaitre la gendarmerie a tarascon

  2. auguste dit :

    oui non seulement il faut remaître la gendarmerie mais leur donner + de moins pour qu’il puisse agir correctement en toute sécurité pour qu’il ne soit la que pour métre des PV

  3. Vini dit :

    Putain les gars faites un effort avec l’ortho, je pleure quand je vois vos commentaires :(

Laisser un commentaire