• Accueil
  • > Critique
  • > Un enfant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté : les politiques d’austérité poursuivent leurs ravages

Un enfant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté : les politiques d’austérité poursuivent leurs ravages

ENFANT

3 millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté en France

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Secrétaire général du Front National

D’après un rapport publié ce mardi par l’Unicef, plus de 3 millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté en France. De 2008 à 2012, c’est-à-dire sous le mandat de Nicolas Sarkozy, la France a compté 440 000 enfants supplémentaires, victimes avec leurs familles d’une récession sans fin qui entraîne chômage de masse, précarité et pauvreté.

Ces chiffres traduisent une indéniable réalité dans la vie sociale des Français. À force de vouloir imposer toujours plus d’austérité aux peuples, François Hollande, qui promettait de faire de la jeunesse sa priorité, s’inscrit dans la droite ligne de ce qui a été mené par l’UMP. Préférant se coucher devant les diktats de Bruxelles et les intérêts d’une finance qui ne fut jamais son ennemie, François Hollande a gravement fragilisé la situation des plus vulnérables de nos compatriotes.

Face à une telle précarité, il est temps que l’intérêt général prime de nouveau sur les intérêts de la finance spéculative et des technocrates euromondialistes. Il faut pour cela opérer un changement de politique radical, en s’attaquant à la racine des problèmes qui frappent nos compatriotes : une monnaie qui dessert notre économie, une immigration massive qui plombe les comptes publics et sociaux, et la perte de notre souveraineté économique au détriment de notre prospérité.

Laisser un commentaire