• Accueil
  • > france
  • > Calais (62)/Chloé, 9 ans, enlevée, violée et tuée : le suspect étranger a déjà un lourd casier

Calais (62)/Chloé, 9 ans, enlevée, violée et tuée : le suspect étranger a déjà un lourd casier

Hier après-midi, une Calaisienne de 9 ans a été enlevée à proximité de son domicile avant d’être violée et tuée. L’auteur présumé de l’enlèvement, un ressortissant polonais, a été interpellé en fin d’après-midi, non loin du lieu où la fillette a été retrouvée morte.La disparition de la jeune victime avait été signalée un peu plus tôt dans l’après-midi, dans le quartier du Petit-Courgain. Son corps a été retrouvé dénudé vers 17 h 30, dans un bois à proximité du port.

Calais (62)/Chloé, 9 ans, enlevée, violée et tuée : le suspect étranger a déjà un lourd casier dans france 0JjIG8Y

La fillette, âgée de 9 ans, a été retrouvée dénudée dans le bois Dubrulle, en face de l’usine Tioxide, à l’angle de la rue du Nord et de la rue des Garennes. Selon une source proche de l’enquête, son corps portait des traces de strangulations.

Selon Denis Hurth, du syndicat UNSA Police, la fillette aurait été violée puis tuée. « Un suspect de nationalité polonaise a été interpellé et placé en garde à vue. » D’importants moyens de police et de gendarmerie étaient rassemblés en fin d’après-midi à proximité du lieu où a été découvert le corps. L’ensemble de la zone a été bouclée pour permettre le travail des enquêteurs.

[...]

Source

Selon Le Parisien, cet homme, un ouvrier, âgé de 38 ans résidait à Calais depuis une dizaine d’années. Il est connu des services de police pour des faits de vols avec arme, d’enlèvement et de séquestration.

Source

Il aurait été condamné en 2004 et 2010 et fait plusieurs années de prison. Toujours selon nos informations les clés de la voiture rouge auraient été retrouvées sur cet individu.

Source

«Vous me faites une blague ? C’est pas vrai ! » Près de six ans après la violente agression dont elle avait été victime à son domicile de Calais, Micheline T. pensait en avoir fini avec ses démons, en l’occurrence avec Zbigniew H., le ressortissant polonais qui lui avait fait vivre près d’une heure de terreur, le 27 juin 2009. [...]

Un an après l’agression de la retraitée, en 2010, il avait été condamné à six ans de prison pour ces faits, ainsi que pour trois autres agressions dans le Calaisis. L’homme venait d’être libéré. «Les policiers m’avaient assuré qu’il avait été expulsé en Pologne, s’effondre Micheline au téléphone, la voix nouée. Si c’est lui qui a fait ça à cette pauvre petiote, c’est terrible.»

Source

Laisser un commentaire