• Accueil
  • > france
  • > Taxe sur le mouillage : L’imagination de la gauche est sans limite lorsqu’il s’agit de créer des taxes

Taxe sur le mouillage : L’imagination de la gauche est sans limite lorsqu’il s’agit de créer des taxes

Rachline

Communiqué de presse de David Rachline, Sénateur-Maire de Fréjus

La gauche profite du passage à l’Assemblée de la loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la République) pour instaurer une nouvelle taxe ; comme ils ont déjà presque tout taxé sur terre, ils vont désormais s’attacher de tout taxer sur mer !

Tout d’abord cette taxe remet en cause un droit ancestral à la liberté d’accès à la mer ; ensuite elle va monter les usagers de la mer et le tourisme de plaisance contre les gestionnaires de l’environnement.

Enfin, et en temps de difficultés économiques, cette taxe sera complètement contre-productive ; l’histoire de ce type de taxe en Sardaigne est éloquent : instaurée il y a trois ans cette taxe a été supprimée deux ans plus tard car la fréquentation des côtes de l’île avait chuté de 50%, engendrant une crise de l’économie nautique et touristique majeure.

Laisser un commentaire