• Accueil
  • > économie
  • > La Provence : « Canton de Châteaurenard : le Front National mise sur les électeurs des campagnes »

La Provence : « Canton de Châteaurenard : le Front National mise sur les électeurs des campagnes »

La Provence :

Photo Valérie Farine – La Provence

Dans sa « vision programmatique », Frédéric Laupies se posait « contre l’austérité » et « le clientélisme », mais aussi en défenseur des services publics de proximité. 

La Provence 27/02/2015 – P2

Marine Le Pen hier au Salon de l’agriculture, c’est un peu le symbole du public que vise le Front national pendant cette campagne des départementales. Mercredi soir, dans son local du boulevard Victor-Hugo à Tarascon, Frédéric Laupies, candidat frontiste, n’avait pas un autre discours dans un canton rural, où le Front national est arrivé en tête dans chacune des communes aux dernières européennes. À Graveson, « 3 900 habitants et 69 exploitations agricoles« , Jean-Marie Le Pen avait convaincu 47,5 % des électeurs. D’où l’idée, peut-être, de choisir une colistière, Françoise Terminet, qui vit dans ce village.

Sans abandonner ses thèmes de campagne traditionnels (immigration, insécurité), le candidat tarasconnais tentait de calquer ses propositions sur les compétences du Conseil général. Aux côtés de son épouse, également conseillère régionale Paca, il se posait tout d’abord en défenseur du Département face aux… « hyper-régions » et un « UMPS » qui voudrait « le sacrifier au profit des intercommunalités et régions« . Autres propositions : « Préserver la dignité des personnes âgées » avec l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) ; « plus de dynamisme » à la Maison départementale des personnes handicapées ; une lutte « contre la fraude au RSA » également, …/….

Dans sa « vision programmatique », Frédéric Laupies se posait « contre l’austérité » et « le clientélisme« , mais aussi en défenseur des services publics de proximité. 

Lire l’intégralité de l’article de Sylvain Pignol sur La Provence en ligne …

Laisser un commentaire