• Accueil
  • > france
  • > Législative partielle du Doubs : le Front National confirme son statut de premier parti de France !

Législative partielle du Doubs : le Front National confirme son statut de premier parti de France !

Législative partielle du Doubs : le Front National confirme son statut de premier parti de France ! dans france 89400524_oCommuniqué de Presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen

Les résultats de la législative partielle du Doubs confirment le statut de premier parti de France du Front National. Si Frédéric Barbier, candidat de la coalition allant du NPA à l’UMP, est élu député, c’est avec une très courte avance (863 voix d’écart) puisqu’il ne l’emporte qu’avec 51,43% des voix contre 48,57% pour la candidate FN Sophie Montel, qui gagne 17 points entre le premier et le second tour, et 25 points par rapport au second tour de la législative de 2012. Le PS n’est d’ailleurs « sauvé » que grâce au clientélisme municipal, son avance à Audincourt lui permet de conserver une courte majorité tandis que dans les villages de la partie rurale de la circonscription, le FN est largement majoritaire.

Ainsi, il s’agit d’une véritable victoire du Front National dans cette quatrième circonscription du Doubs, qui n’était pas traditionnellement une zone de force de notre mouvement. Nous gagnons 5060 voix par rapport au second tour de 2012, le PS en perd près de 4000, alors que MM. Valls et Cazeneuve ont mené activement campagne et sont venus sur place au chevet du candidat PS. Sans oublier que le Président de la République lui-même, pourtant censé être au dessus des partis politiques, a également pris parti lors de sa récente conférence de presse.

Enfin, ces résultats sont la démonstration d’une nouvelle bipolarisation, qui oppose les patriotes d’un côté aux mondialistes de l’UMPS de l’autre. En mobilisant les abstentionnistes, le Front National démontre sa capacité à redonner confiance aux Français et à incarner la seule et réelle opposition au gouvernement. Avec sagesse, beaucoup d’électeurs de l’UMP n’ont pas suivi les consignes d’appareil. Nicolas Sarkozy n’a pas été entendu puisqu’il avait appelé à ne pas voter FN ou à s’abstenir. Finalement, c’est sans doute plus de 50% des électeurs UMP qui ont voté FN et la participation, quant à elle, a augmenté de 10 points. Cette progression considérable du Front National ouvre des perspectives de succès pour les élections départementales.

Une réponse à “Législative partielle du Doubs : le Front National confirme son statut de premier parti de France !”

  1. Nicolai dit :

    Moi je suis ump !!!mais plutôt que voter les gauchistes de socialistes je vote FRONT NATIONAL sans scrupules !!! Et je suis fier

Laisser un commentaire