• Accueil
  • > Critique
  • > « Arles : L’indécise » – « Arrêt Culture » – « Pourquoi le monde culturel déteste… ».

« Arles : L’indécise » – « Arrêt Culture » – « Pourquoi le monde culturel déteste… ».

Arles (13) : L’art contemporain subit de plus en plus une collusion avec le monde de l’argent de l’hyperclasse et avec nos institutions publiques, qui lui sont dévouées à des fins souvent peu scrupuleuses. (…)

Arles (2014) « L’indécise » :

« Une poignée d’habitants du quartier était d’ailleurs présente pour en savoir un peu plus sur cette oeuvre d’ »un artiste déconstructiviste, on va dire, qui a eu la volonté de démontrer qu’il n’existait pas de forme achevée qui soit définitivement établie », avançait le maire, citant les traces laissées par le Japonais au centre Pompidou et à New York. « Il devient l’un des artistes qui font référence.«  La Provence 26/10/2014

La Provence - Edition Arles le 26/10/2014

La Provence – Edition Arles le 26/10/2014 – cliquez pour lire l’article sur « La Provence.com »

Les Inconnus « Arrêt Culture » :

http://www.dailymotion.com/video/x4m72x

Pourquoi le monde culturel déteste tant la droite en général et le Front National en particulier ? « Réinformation.tv » :

Pourquoi le milieu culturel déteste le FN ? from Reinformation.tv on Vimeo.

Une réponse à “« Arles : L’indécise » – « Arrêt Culture » – « Pourquoi le monde culturel déteste… ».”

  1. Deseur dit :

    Je pense que ma dernière sculpture intitulée Transe-palette (un amoncellement de palettes de récupération bruts) fera l’unanimité auprès des services culturels de monsieur Schiavetti.
    J’ai voulu dans cette oeuvre exprimer avant tout la multiplication de personnalité par l’automatisme psychologique.
    Mon oeuvre est une allégorie du paroxysme de la connerie. Elle définit l’Exaltation des ignorants devant ce que l’on appel la transe des imbéciles. Je pense pouvoir en écouler 5 ou 6 à 25000 € pièce. Espérant favoriser au centre d’un rond point la culture pour tous.

    Association TRANSE : l’art au paroxysme de la connerie.

Laisser un commentaire