• Accueil
  • > enquête
  • > Le journaliste James Foley égorgé par les islamistes et non par Bachar al-Assad

Le journaliste James Foley égorgé par les islamistes et non par Bachar al-Assad

La presse avait attribué, sans le début d’un commencement de preuve, la disparition du journaliste américain James Foley en Syrie, au président syrien Bachar al-Assad. C’était en novembre 2012.

Hier, les jihadistes de l’État islamique ont revendiqué non seulement son enlèvement, mais aussi son assassinat par décapitation.

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire