Michel Sapin et la finance : merci pour l’aveu !

102566_marine-le-pen-le-13-avril-2011-au-siege-du-fn-a-paris

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

« Notre amie c’est la finance, la bonne finance », par cette phrase prononcée hier à Aix-en-Provence, le ministre de l’Economie et des Finances Michel Sapin se livre à un aveu des plus éclairants. En effet, fini l’enfumage de campagne de François Hollande, qui avait osé déclarer en janvier 2012 que son « adversaire », c’était le « monde de la finance »

Alors, oui, merci Monsieur Sapin pour cet aveu ! François Hollande mentait dans un but exclusivement électoraliste, vous dites en ce qui vous concerne la triste vérité d’un Parti Socialiste tout entier soumis à la finance et aux puissances d’argent.

Jamais le PS n’a ces dernières décennies tenté d’enrayer le processus délétère de financiarisation de notre économie, qui remplace l’innovation productive par le court-termisme destructeur. Au contraire, par de multiples décisions et une adoration jamais démentie de l’Union Européenne ultralibérale, le PS a précipité le règne sans limites de la finance, avec la complicité de l’UMP.
Merci Michel Sapin pour cette vérité. Elle nous permettra d’expliquer plus facilement à nos compatriotes où sont les vrais clivages, entre les patriotes que nous sommes et les courroies de transmission de la loi de la jungle financière que vous êtes.

Laisser un commentaire