Accueil france Il y a 30 ans, Georges Marchais n’avait pas peur des mots

Il y a 30 ans, Georges Marchais n’avait pas peur des mots

0
0
115

Il y a 30 ans, Georges Marchais n’avait pas peur des mots dans france 3649460123_30789b2deb_o

Janvier 1981 :

Ce que craint Marchais, c’est le coût de l’immigration dans les communes les plus pauvres : « Les charges d’aide sociale nécessaire pour les familles immigrées plongées dans la misère deviennent insupportables pour les budgets des communes peuplées d’ouvriers et d’employés ».

Il dénonce aussi une pression sur les salariés les plus précaires : « Quant aux patrons et au gouvernement français, ils recourent à l’immigration massive, comme on pratiquait autrefois la traite des Noirs, pour se procurer une main-d’œuvre d’esclaves modernes, surexploitée et sous-payée ».

Et il conclut : « C’est pourquoi nous disons : il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage ».

Pour lui comme pour le Front National, la limitation de l’immigration relève bel et bien de la protection des travailleurs et non de préjugés racistes.

Image de prévisualisation YouTube

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fredusud
Charger d'autres écrits dans france

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Monsieur Montebourg rappelé à l’ordre par Bruxelles !

Communiqué de Florian Philippot, vice-président du Front National En déclarant son refus d…