• Accueil
  • > france
  • > Meurtre de Marignane : les ministres ont terminé leur discours, les crapules, elles, sont passées aux actes

Meurtre de Marignane : les ministres ont terminé leur discours, les crapules, elles, sont passées aux actes

Meurtre de Marignane : les ministres ont terminé leur discours, les crapules, elles, sont passées aux actes dans france manif-barbarie-insecurite-mod2jpg-300x199

Stéphane RAVIER (FN) a rassemblé une centaine de personnes devant la Préfecture de Marseille pour dire NON à la Barbarie et l'Insécurité !

Communiqué de presse de Stéphane Ravier, Conseiller régional, Secrétaire départemental du FN13

Pour avoir tenté de stopper deux individus qui venaient de braquer un buraliste à Marignane, un jeune retraité de 61 ans a été abattu sous les yeux de sa femme et de sa petite fille par l’une des racailles.

Ce nouveau meurtre, un de plus, confirme que les discours du ministre de l’intérieur ne sont pris au sérieux par personne, surtout pas par la ministre de l’in-Justice.

Au moment du meurtre, non loin de là, Chistiane Taubira, invitée surprise des journées d’été de l’extrême gauche verdoyante, faisait savoir qu’ « elle ne céderait pas face aux discours et aux airs martiaux et à la virilité intimidante » Elle a tenu à avertir « qu’elle allait détruire, pulvériser les méthodes qui consistent à prétendre que le bon sens dit qu’il faut enfermer, enfermer sans cesse… »

Trois jours après seulement les rodomontades de Manuel Valls et les roulements d’épaules de Jean-Marc Ayrault à Marseille, la réponse des crapules est sanglante, celle de l’extrémiste du laxisme Taubira, cinglante.

Il est urgent désormais que les Françaises et les Français prennent conscience que seule Marine Le Pen pourra rétablir l’ordre et la sécurité dans une France aujourd’hui abandonnée à l’hyper-violence par les pouvoirs publics.

Laisser un commentaire