• Accueil
  • > Critique
  • > Arrêt des subventions aux volaillers : l’Union européenne frappe aveuglément et le gouvernement ne peut que constater !

Arrêt des subventions aux volaillers : l’Union européenne frappe aveuglément et le gouvernement ne peut que constater !

Arrêt des subventions aux volaillers : l’Union européenne frappe aveuglément et le gouvernement ne peut que constater ! dans Critique affichecoqny9

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

La récente décision des autorités européennes de supprimer les aides à l’exportation pour les volaillers français constitue une énième preuve du caractère nuisible de l’Union européenne pour les intérêts de la France.

Outre son caractère inique et l’absence de concertation avec les professionnels, elle démontre la misérable impuissance des gouvernement français PS comme UMP, seulement capables comme cette fois-ci de « regretter »une décision jugée « brutale », sans pour autant être en mesure de la contrecarrer. C’est pourquoi il est impératif de récupérer notre souveraineté nationale et donc notre pouvoir, afin de décider en toute liberté du montant et de la répartition des aides allouées à notre filière agricole.

Rappelons que la France verse chaque année 20 milliards d’euros au budget de l’Union européenne et qu’elle n’en récupère que 13, aides de la PAC comprises ; il y a donc une perte sèche annuelle de 7 milliards d’euros pour notre pays. Un montant qui aurait largement permis de couvrir les 55 millions d’euros de subventions lâchement supprimées aux volaillers français, dont le secteur connaît de grandes difficultés.

Plus généralement, c’est notre sécurité et notre indépendance alimentaire qui sont régulièrement attaquées par l’Union européenne dont les règles ultra-libérales mettent sous tension permanente des activités d’une très grande sensibilité, et dont les intérêts sont évidemment stratégiques.

Laisser un commentaire