• Accueil
  • > économie
  • > Politique de la ville – Arles -Tarascon : Un million d’euros de subventions pour les quartiers sensible

Politique de la ville – Arles -Tarascon : Un million d’euros de subventions pour les quartiers sensible

Pourquoi parler de « politique de la ville » comme une politique spécifique ? Alors que les problèmes relèvent de politiques globales notamment en matière d’emploi et de services publics.

 Il est urgent de tirer un trait sur les politiques de la ville inefficaces et coûteuses pour les contribuables français.

La gauche promet toujours plus de subventions pour les quartiers, se drapant ainsi dans une posture humaniste qui n’a d’humaniste que l’apparence.

Et pourtant on constate une augmentation des vols à main armé, des violences contre les personnes et la nocivité et violence des bandes toujours plus enracinés dans des quartiers hors contrôle qui sont leurs fiefs : pourquoi l’UMPS a lamentablement échoué ? 

Enfin, cette poli­ti­que de la ville ren­force le poids des élus locaux qui peuvent échanger contre bonne tenue quel­ques sub­ven­tions ou pro­mes­ses de loge­ment aux asso­cia­tions satel­li­tes, et à des indi­vi­dus qui pour­ront ser­vir de relais d’infor­ma­tion et d’apai­se­ment des colè­res (la pro­messe de vote est aussi accep­tée).

C’est aussi la voie ouverte au bidouillage asso­cia­tif, au pla­ce­ment des potes, aux pré-cam­pa­gnes électorales… Il n’y a pas que les élus qui pro­fi­tent du sys­tème.

En limi­tant le trai­te­ment des pro­blè­mes sociaux à des consé­quen­ces géo­gra­phi­ques et en s’appuyant sur des per­son­na­li­tés jugées “influen­tes” dans ces quar­tiers on ali­mente les com­mu­nau­ta­ris­mes eth­ni­ques, sexuels, reli­gieux…

Politique de la ville - Arles -Tarascon : Un million d'euros de subventions pour les quartiers sensible dans économie 13-avril-la-provence001
La politique de la ville renforce le poids des élus locaux qui peuvent échanger contre bonne tenue quelques subventions ou promesses de logement aux

Laisser un commentaire