• Accueil
  • > cinema
  • > L’antifascisme moderne selon Pier Paolo PASOLINI (1922-1975)…

L’antifascisme moderne selon Pier Paolo PASOLINI (1922-1975)…

Pier Paolo Pasolini est un écrivain, poète, journaliste, scénariste et metteur en scène italien, né le 5 mars 1922 à Bologne et assassiné dans la nuit du 1er au 2 novembre 1975 sur la plage d’Ostie, à Rome.

Il est reconnu comme l’un des plus grands artistes et intellectuels du XXe siècle et l’une des figures centrales de la culture italienne, dont l’œuvre politiquement engagée a marqué la critique, malgré une vie privée mouvementée. Doué d’un exceptionnel éclectisme, il se distingue dans de nombreux domaines. Connu notamment pour son engagement à gauche, mais se situant toujours en dehors de l’institution, il est un observateur attentif des transformations de la société italienne de l’après-guerre, et ce, jusqu’à sa mort en 1975. Son œuvre suscite souvent de fortes polémiques, et provoque des débats par la radicalité des idées qu’il y exprime, se montrant très critique envers les habitudes bourgeoises et la société consumériste italienne alors émergente, prenant très tôt ses distances avec un certain esprit contestataire de 1968 dont il révèle l’hypocrisie.

Avec plus de quatorze prix et neuf nominations, l’art cinématographique de Pier Paolo Pasolini s’impose dès 1962 avec notamment L’Évangile selon saint Matthieu puis avec Les Contes de Canterbury. L’impact de son style et la justesse de sa vision dépassent largement le scandale que suscite son dernier opus, Salò ou les 120 Journées de Sodome.

L'antifascisme moderne selon Pier Paolo PASOLINI (1922-1975)... dans cinema pasolini

Laisser un commentaire