Accueil Critique Menace sur la demi-part fiscale des parents d’étudiants : un grave recul

Menace sur la demi-part fiscale des parents d’étudiants : un grave recul

0
0
117

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le projet de suppression de la demi-part fiscale dont bénéficient les parents d’étudiants de moins de 25 ans aurait pour conséquence de casser encore davantage l’ascenseur social en pénalisant violemment les jeunes des classes moyennes.

La création en contrepartie d’une allocation d’études sous condition de ressources ne compenserait en rien les dégâts d’une telle mesure.

Si des bourses d’étude méritent à l’évidence une revalorisation, en étant de surcroît davantage conditionnées à la présence effective aux cours et au mérite individuel, on ne saurait en faire payer le prix aux autres étudiants et à leurs familles.

Marine Le Pen demande au gouvernement d’abandonner ce projet dangereux.

Menace sur la demi-part fiscale des parents d’étudiants : un grave recul dans Critique ir-003

Cette demi-part permet aux foyers concernés de diminuer l’assiette servant au calcul de l’impôt sur le revenu.

Selon les chiffres avancés par Le Figaro, un couple qui gagne annuellement 50.000 euros nets avec deux enfants, un lycéen mineur et un étudiant de 24 ans, verrait son impôt passer de 1 950 à 2329 euros. Soit une augmentation de 19%, indique le quotidien. Pour les familles de trois enfants, la note serait plus élevée, puisque que ce serait une part fiscale qui serait perdue. Une famille avec un lycéen mineur, un étudiant de 20 ans et un étudiant de 24 ans et des revenus annuels de 60.000 euros verrait ainsi son impôt s’envoler de 62%.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fredusud
Charger d'autres écrits dans Critique

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La véritable histoire de ce qui se joue en Syrie

Quelles sont les forces à l’œuvre aujourd’hui dans le monde ? Cette question reste s…