Accueil Critique La boxe amateur se déshonore aux J.O. de Londres

La boxe amateur se déshonore aux J.O. de Londres

0
0
138

Direct 8 :

On ne pensait pas pouvoir revivre ça. Pas deux fois. Impossible. Même la boxe amateur, pourtant connue pour ce genre de choses, ne peut pas être si injuste. Eh bien si. Terrible destin olympique pour Alexis Vastine. Quatre ans après avoir été volé par les juges en demi-finale des Jeux, ses larmes de Pékin ont trouvé un écho à Londres où le boxeur tricolore a revécu la même chose ce mardi lors de son quart de finale des -69 kg. Opposé au champion du monde ukrainien Taras Shelestiuk, Vastine a été donné perdant à la « count back decision » après une égalité parfaite 18-18 à l’issue des trois rounds. Si l’égalité paraissait déjà irréelle tant Alexis a plus porté de coups, donner vainqueur le boxeur qui a le moins « travaillé », qui a le moins été actif, relève de la pure escroquerie. Même l’Ukrainien semblait surpris de voir l’arbitre lever son bras…

De quoi terrasser de douleur le Français. Couché sur le ring à l’annonce du verdict, Vastine hurle puis frappe de rage dans un coin du ring avant de tomber en pleurs et d’enlacer son frère Adriani. Les « Pourquoi ? » et les « Pas deux fois ! » se mêlent aux « Ils ont pas le droit ! ». Passé devant les médias sans s’arrêter après plusieurs minutes assis contre un mur à pleurer, l’inconsolable Alexis continue de s’exprimer par de grands cris, des « Un truc de dingues ! » ou des « Nique ta mère, le rêve ! ». Terrible destin olympique dans un sport qui a plus que jamais besoin de faire sa révolution (un juge a donné… 6-2 à l’Ukrainien au premier round, même un enfant de trois ans n’aurait pas jugé si mal…). « C’est une décision incroyable, insupportable », résume Jean Savarino, l’entraîneur tricolore. « Quel vol ! Le Français a gagné largement ! », confirme sur Twitter le Gallois Joe Calzaghe, ex-champion du monde des super-moyens.

Et vous voulez connaître la meilleure ? Vastine n’a pas été le seul boxeur hexagonal « volé » ce mardi. L’autre engagé en quart de finale, Nordine Oubaali (-52 kg) a vécu le même sort face à l’Irlandais Michael Conlan. Un dénouement accueilli avec fatalisme et ironie par un garçon fatigué des injustices de sa discipline. « C’est la boxe amateur, je me suis fait avoir plusieurs fois, explique Oubaali. (…) Il valait peut-être mieux m’éliminer maintenant qu’après où ça ferait plus de bruit… J’espère que les juges sont contents. Mon adversaire sait bien que la décision n’est pas justifiée. »

Dégouté de ces vieilles habitudes de la boxe amateur, Nordine va désormais se tourner vers le monde professionnel. « Même si j’avais fait une médaille, pour moi, la boxe amateur, c’était terminé… Quatre ans d’efforts en vain… » Et Vastine de l’appuyer : « C’est bon, j’en peux plus, je sature… » Si la France a porté réclamation pour ses deux boxeurs, l’AIBA (Fédération internationale) l’a rejetée dès ce matin. Quelle drôle de publicité pour la boxe olympique… Nous vous proposons de voir ou revoir la fin du combat d’Alexis Vastine, la décision des juges et sa réaction (la seule) au micro de France Télévisions. Un grand moment d’émotion partagée entre le boxeur et son public.

La fin du combat d’Alexis Vastine  :

http://www.dailymotion.com/video/xsq04s

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fredusud
Charger d'autres écrits dans Critique

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Stéphane RAVIER sur LCP

Stéphane Ravier, tête de liste « Marseille Bleu Marine » aux élections municipales de mars…