• Accueil
  • > économie
  • > Jean-Richard Sulzer : « Il faut supprimer l’AME pour les clandestins »

Jean-Richard Sulzer : « Il faut supprimer l’AME pour les clandestins »

Jean-Richard Sulzer : « Il faut supprimer l’AME pour les clandestins » dans économie Jean-Richard-SulzerPour Jean-Richard Sulzer, responsable de la commission économique du Front National, professeur de gestion à Paris Dauphine, une requalification des heures supplémentaires à compter du 1er janvier 2012 prouverait que l’Etat n’a pas de parole.

CA : que pensez-vous des choix budgétaires de la nouvelle équipe gouvernementale ?

JRS : Je pense que le gouvernement s’intéresse trop aux nouvelles recettes et pas assez aux économies.
Le discours consistant à dire que c’est aux entreprises de cotiser plus est un mensonge et un danger. Un mensonge car ce sont les classes moyennes qui vont essuyer une bonne partie des nouvelles levées d’impôt. Et un danger car, soit l’effort fiscal demandé aux entreprises est répercuté sur les consommateurs, ce qui pèsera sur leur pouvoir d’achat. Soit il ne peut pas l’être, et cela va inciter les chefs d’entreprises à se délocaliser.

CA : Le débat autour de loi de finances rectificative bat son plein. Quels amendements le Front National déposera-t-il ?

JRS : Nous allons notamment déposer un amendement sur la suppression de l’aide médicale d’état pour les clandestins. Cette aide peut avoir son utilité pour les personnes en garde à vue ou les touristes qui font un malaise. En revanche, elle doit être supprimée pour les sans-papiers, notamment car elle crée un effet d’aspiration.

CA : déposerez-vous d’autres amendements ?

JRS : oui, nous trouvons notamment aberrant de supprimer la prise en charge des frais de scolarité d’enfants français dans un établissement scolaire français situé à l’étranger. Ces frais sont pris en charge en métropole et je ne vois pas pourquoi les expatriés n’y auraient pas droit.
De surcroît cette mesure a un coût budgétaire pour l’Etat dérisoire : 12,5 millions d’euros pour 2012 et 31,9 millions d’euros d’ici à 2014. Il y a des postes sur lesquels on peut économiser davantage et avec plus d’équité.
Sur un autre plan, nous allons demander le rétablissement de la TIPP flottante car, vous l’avez remarqué, on voit toujours les changements à la hausse mais rarement à la baisse.

CA : Que pensez-vous des choix budgétaires de la nouvelle équipe gouvernementale ?

JRS : Je pense que le gouvernement s’intéresse trop aux nouvelles recettes et pas assez aux économies.
Le discours consistant à dire que c’est aux entreprises de cotiser plus est un mensonge et un danger. Un mensonge car ce sont les classes moyennes qui vont essuyer une bonne partie des nouvelles levées d’impôt. Et un danger car, soit l’effort fiscal demandé aux entreprises est répercuté sur les consommateurs, ce qui pèsera sur leur pouvoir d’achat. Soit il ne peut pas l’être, et cela va inciter les chefs d’entreprises à se délocaliser.

CA : Le débat autour de la loi de finances rectificative bat son plein. Quels amendements le Front National déposera-t-il ?

JRS : Nous allons notamment déposer un amendement sur la suppression de l’aide médicale d’Etat (AME) pour les clandestins. Cette aide peut avoir son utilité pour les personnes en garde à vue ou les touristes qui font un malaise. En revanche, elle doit être supprimée pour les sans-papiers, notamment car elle crée un effet d’aspiration.

Lire la suite

Laisser un commentaire