• Accueil
  • > économie
  • > La disparition de l’euro replace l’Homme au coeur des décisions

La disparition de l’euro replace l’Homme au coeur des décisions

Le sauvetage de l’euro est un leurre de plus dans la sémantique, une véritable spoliation des peuples d’Europe au final… Les bienpensants ont décidé que tous les pays de la zone euro doivent trinquer pour les autres, ils osent parler de solidarité dans ces termes.

Des langues se sont pourtant déliées, encore récemment, peut-être par inadvertance en déclarant : « Ils iront jusqu’à sauver l’euro jusqu’au dernier grec vivant » ; ce qui démontre toute l’idéologie des maîtres de la zone euro. Le choix du pire pour les peuples déjà en souffrance qui attendent toujours ses bienfaits tant prônés dès son clonage.
Car l’euro n’est en fait qu’un Deutschemark déguisé à la base. D’ailleurs, le jour où l’Allemagne ne voudra plus supporter le poids des pays surendettés pour sauver sa propre économie et ses emplois, elle sortira elle-même de la zone euro en convertissant sa monnaie sans grande difficulté en Deutschemark. Pas besoin d’attendre que la Grèce sorte comme certains le pointent, c’est l’Allemagne, la locomotive de l’Union européenne qui donnera le LA, d’autant plus qu’elle a conservée sa souveraineté, son industrie, sa compétitivité, pas la France.

En 2012, il y a des élections, présidentielle et législatives, le peuple français est invité à s’exprimer !
Deux choix seront proposés : l’euro-mondialisme ou la Nation pour le retour d’un Etat fort, stratège et souverain. Marine Le Pen se présente aux Français comme l’alternative face au système de la pensée unique qui ruine la France depuis 36 ans. En 2012, les Français devront donner à leur tour le LA du grand retour d’une France positive tournée vers l’Avenir, celle qui respecte son peuple et tous les Français !

http://www.dailymotion.com/video/xkga7w

Laisser un commentaire