• Accueil
  • > économie
  • > MF Garaud : «l’Allemagne place ses intérêts au dessus de l’Europe»

MF Garaud : «l’Allemagne place ses intérêts au dessus de l’Europe»

http://www.dailymotion.com/video/xfy60p

 

Marianne 06/12/2010 :

« Ancienne conseillère de Chirac et Pompidou, Marie-France Garaud préside depuis 1982 l’Institut International de Géopolitique. Dans Impostures Politiques, son dernier essai, elle dénonce l’engluement de la France dans les traités européens et décortique, avec minutie, les étapes qui l’ont conduit à rompre avec une tradition souveraine de l’Etat pendant que l’Allemagne préservait ses intérêts vitaux….

…C’est Helmut Kohl qui a demandé, et obtenu, la mise en place d’une union monétaire tendant à la monnaie unique, facteur central de l’unification. Il faut se souvenir que l’Allemagne, essentiellement plurielle a compris enfin, depuis 1945 qu’elle devait être « une », mais sans la guerre. Dès lors, l’élément structurant de la diversité germanique, c’est la monnaie. La faiblesse de la France dans le choix et l’élaboration de cette nouvelle structure s’est révélée insondable. Un G2 franco-allemand s’échafauderait sur les mêmes bases…

…En signant notamment les accords de Maastricht et les suivants, elle (la France) a perdu la capacité de faire prévaloir ses intérêts souverains. Il en résulte un changement total d’équilibre à l’intérieur du couple. Nos voisins allemands n’ont pas eu de ces faiblesses. Ils ont posé leurs principes en termes de pouvoir et ils s’y tiennent, au regard du droit. La cour de Karlsruhe a notamment souligné que la stabilité de la monnaie unique était un élément fondamental de la loi allemande et que si cette stabilité n’était pas assurée, l’Allemagne devrait soit modifier sa Loi fondamentale soit quitter l’Union. Le moins que l’on puisse dire est que l’Allemagne ne se laisse pas enfermer, elle, par le Traité.. »

Laisser un commentaire