Accueil crise Une école en perdition

Une école en perdition

0
0
74

Noter la mise au point de la jeune professeur, fort révélatrice du climat politique en France : “Je défends l’autorité, l’ordre, la beauté, la rigueur… mais je ne suis pas fasciste.”


Image de prévisualisation YouTube

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fredusud
Charger d'autres écrits dans crise

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Jacques Sapir : « Il ne serait pas étonnant que l’Espagne soit obligée de sortir du marché comme la Grèce … »

BFM Business, Les points sur les I, 14 mai 2012 …