Marseille : la prostituée étranglée avait refusé la « passe »

violence.jpg

La Provence :

« Il était ivre. Elle a refusé la « passe ». Il l’a tuée. Voilà le tragique enchaînement de circonstances qui aurait conduit au drame, le 5 novembre dernier, dans un appartement de la rue Curiol (1er) à Marseille, où une femme de 51 ans avait été retrouvée sans vie, asphyxiée par strangulation. L’auteur présumé, un ressortissant marocain de 27 ans, a reconnu les faits devant les enquêteurs de la police judiciaire.

Les fonctionnaires disposaient d’éléments très précis pour le confondre. Son empreinte ADN avait été découverte sur les lieux du crime, mais aussi dans une cabine téléphonique de Sainte-Marthe (14e), d’où le suspect avait dénoncé son geste. »

Laisser un commentaire