Incidents en marge des manifestations

deg.jpg

Communiqué de presse du Front National de la Jeunesse

Les actes de délinquances liées aux mobilisations lycéennes se sont multipliés ce matin dans la Presqu’île de Lyon et aux abords de certains lycées de Nanterre. Des dizaines voitures ont été brûlées et le mobilier urbain a été fortement endommagé par des groupes de voyous peu concernés par le mouvement social de défense de la retraite.

Le FNJ constate une nouvelle fois l’incapacité de l’Etat sarkozyste à faire régner le service minimum de sécurité pour nos compatriotes. Sur ordre des marchés financiers, il brade notre système de protection sociale et condamne les travailleurs français à un déclin social certain ! A genoux devant les technocrates bruxellois, il procède à des baisses drastiques des effectifs de police et de leurs moyens matériels d’intervention pour au prétexte de limiter le déficit des comptes publics.

Face à la tartufferie sarkozyste entretenue avec la complicité objective de certains rebéllocrates lycéens, le FNJ appelle la jeunesse Française et plus largement tous nos compatriotes à rejoindre massivement nos rangs pour démettre le système UMPS et sauver la France avant qu’il ne soit trop tard.

Antoine Mellies, Membre de la Coordination Nationale du FNJ

Laisser un commentaire