Une taxe de plus…

taxes.bmp

Le Quotidien du Tourisme

Le secrétaire d’Etat aux Transports envisage de taxer les billets grandes lignes pour financer les trains déficitaires.

Le secrétariat d’Etat au Transport vient d’annoncer que l’Etat et la SNCF signeront, au plus tard le 30 juin 2010, une convention pour l’exploitation des lignes déficitaires, notamment les lignes Corails Intercités et les trains de nuit. Il précise que « le déficit d’exploitation de cette convention pourra être financé par une contribution sur les billets de train « grandes lignes » sans hausse du prix des billets ». L’état a donc choisi de financer ces lignes non rentables par une nouvelle taxe sur les billets TGV qui alimentera un fonds de péréquation. Cette décision fait suite aux préconisations d’un rapport commandé en 2007 par le gouvernement qui préconisait alors la création d’une « taxe d’environ 5% sur le prix des billets TGV pour financer après 2010 les lignes non rentables ». Ce rapport proposait aussi la mise en place du fonds de péréquation. Car avec l’ouverture à la concurrence du transport de voyageurs en 2010, « la SNCF ne pourra plus assurer elle-même un équilibre entre ses activités profitables et ses activités déficitaires » indiquait encore le document. Cette nouvelle taxe sur les billets pourrait aussi concerner les

Laisser un commentaire