Toul : Des tags sur la mosquée

 h9ill12300172a67profanationtoul.jpg

Source Nations Presse Info : http://www.nationspresse.info/?p=55074

La façade de la mosquée de Toul (Meurthe-et-Moselle) a subi quelques dégâts et été recouverte d’inscriptions racistes et de morceaux de viande de porc dans la nuit de mardi 18 à mercredi 19 août, a fait savoir Raymond Morey, le procureur de Nancy. « Ce sont des faits de dégradation et d’incitation à la haine raciale inacceptables », a-t-il déclaré.

En effet on pouvait lire sur les murs : « La France aux Français », « Ici c’est nazi », « Touche pas à mon cochon » ou encore « Marre des bougnoules ».  Et d’après le procureur de la République, « des pieds et une demi-tête de cochon étaient également accrochés au portes et fenêtres du lieu de culte ».

Aussitôt le Conseil français du culte musulman a appelé « les autorités publiques à tout mettre en œuvre » pour arrêter les auteurs de tags xénophobes et racistes découverts dans la matinée et a, dans un communiqué, « fait part de sa vive indignation face à cette nouvelle agression raciste et xénophobe qui a visé une fois de plus un lieu de prière, de paix et de recueillement ».

Pour l’instant aucun lien n’a été établi entre cette affaire et les dégradations dont avait été l’objet la chapelle de l’abbé Noël située dans le même quartier de la Croix-de-Metz. Vous n’étiez pas au courant qu’une chapelle catholique avait été profanée à Toul ? Normal, très peu de médias en ont parlé. A part nous, ici et . Mais c’était sans doute moins grave puisque cela ne touchait que le catholicisme…

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Front-National 54 condamne ans réserve la profanation de la mosquée de Toul !

Jean-Luc MANOURY, Secrétaire Départemental du Front National de Meurthe-et-Moselle, condamne avec la plus grande fermeté les inscriptions racistes et les tags sur l’une des deux mosquées de Toul.

Cette acte de vandalisme, portant atteinte à la liberté de culte, est la conséquence de l’insécurité qui s’installe dans cette ville.

Lorsque des délinquants brisant des vitres et détériorant 6 fenêtres ainsi un coffret électrique de la chapelle de la croix de Metz courent toujours et qu’un prêtre catholique, l’abbé NOEL, ayant porté plainte suite à des invectives et des menaces de morts de la part de voyous qui nont toujours pas été interpellés , il n’est pas étonnant que des « électrons libres » passent à l’acte.

Le Front National demande donc, une fois de plus,  la plus grande sévérité dans la recherche et la condamnation des auteurs des profanations de tous les  lieux de culte, quels qu’ils soient,  car la justice ne peut être à géométrie variable !

Laisser un commentaire