Accueil Résistance Tarascon : « Forum sur les libertés et la sécurité des citoyens » une « tartufferie » de plus

Tarascon : « Forum sur les libertés et la sécurité des citoyens » une « tartufferie » de plus

5
0
437

Frédéric Laupies 

Frédéric Laupies le 08/04/2009 :

Tarascon : Hier à 17 heures au quartier Kilmaine, a eu lieu en présence de nombreuses personnes le “Forum sur les libertés et la sécurité des citoyens”.   Ce forum à l’initiative de Michèle ALLIOT-MARIE ministre de l’Intérieur, de l’Outre Mer et des Collectivités territoriales, avait pour but d’instaurer le dialogue entre les citoyens et les autorités en charge de la sécurité publique.   

Je me suis donc rendu à ce forum,  présidé par Mr le Sous-Prefet d’Arles avec la participation du  Maire de Tarascon, du Procureur de la République et d’officiers de Police et de Gendarmerie.

La réunion a commencé par une présentation des moyens modernes d’investigation des services de Gendarmerie et de Police : l’ADN. Tout cela présenté sous forme d’un petit clip sur grand écran.

Après cette médiocre présentation des services en charge de la sécurité des citoyens, l’heure des questions est enfin arrivée.

  

J’ai interrogé l’ensemble des responsables en leur demandant si à leur avis : « la « communautarisation » ethnique et culturelle de la société française, sans cesse ravivée par l’immigration de peuplement et l’ouverture des frontières dans l’espace Shengen (véritable passoire) n’étaient pas le terreau de la délinquance dans notre ville ? ».

Face à ma question politiquement incorrecte, l’ensemble des acteurs du système présents ont fait front commun, pour me répondre que la majorité des gens interpellés était des « gens bien de chez nous » selon les propos de Monsieur le Procureur de la République de Tarascon, Monsieur Antoine Paganelli.

Ce Procureur tristement célèbre dans l’affaire de l’enlèvement de la petite Elise (médiatisée a tout vent il y a quelques semaines)  qui avec le plan « Alerte enlèvement » n’a pu empêcher la fuite à l’étranger des kidnappeurs, grâce justement aux « frontières passoires » de l’Europe.

J’ai donc fait référence au rapport du Député Richard DELL’AGNOLAparu en septembre 1994 à la demande du ministre de la justice de l’époque Monsieur Pierre Méhaignerie. Dans ce rapport il est fait référence à « La population carcérale étrangère » qui « représente 30,8 % des détenus » et si l’on y ajoute les détenus possédant la double nationalité on arrive à 60 % de la population carcérale. (P- 7)

Le Procureur dans un réquisitoire à mon encontre a publiquement tenté de me faire passer pour un « farfelu » en disant qu’un tel rapport «était une invention de ma part ». Le Magistrat a été immédiatement corrigé par Monsieur le Sous-Prefet, qui a confirmé l’existence de ce rapport.

L’ambiance était donnée, un représentant d’un syndic de la cité des « Ferrages » en a profité pour rappeler les difficultés que rencontrent certains résidents dans ce quartier.

En réponse à la liberté des citoyens sans cesse bafouée aux Ferrages par des bandes de « racailles » immorales, analphabètes et incultes, Madame le Commissaire Mazel rappelle le rôle à son sens « prédominant des associations et des éducateurs ». Et elle en a profité pour jouer « Dame Morale » en nous disant qu’à « l’incivisme » nous n’avions pas à répondre par de « l’intolérance »….

La réunion s’est terminée. Tout va très bien « Madame la Marquise », pas d’immigration, les délinquants sont « bien de chez nous », « ne soyons pas intolérants » … Et puis il y a l’ADN.

Bref les agents mis en place par le système et pour le système, ont défendu le système pour que perdure le système …

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fredusud
Charger d'autres écrits dans Résistance

5 Commentaires

  1. Templier

    8 avril 2009 à 8:40

    Dis, Fred, tu n’as pas honte de semer le trouble dans les réunions bien comme il faut de la « droite molle » ?

    Vilain garçon va !!

    Répondre

  2. Fredusud

    8 avril 2009 à 10:21

    Ma moto volée dans mon garage, il y a 15 jours ma porte d’entrée défonçée ainsi que celles des locaux professionnels du Rez de chausée, une voiture juste devant ma maison dépouillée de ses 4 roues, insultes lorsque je demande aux « jeunes » de se pousser pour me laisser sortir mon véhicule de ma maison. En ne parlant que de moi ! la liste est aussi et bien plus longue pour mes voisins… Et nous sommes des intolérants, racistes, bornés et alcooliques, voila le topo de Madame le Commissaire Mazel, qui a conclu que « l’insécurité c’était d’abord un sentiment »…
    Que du bonheur !

    Répondre

  3. Templier

    8 avril 2009 à 12:34

    On va bientôt nous redire, comme ce brave Jospin, que la délinquance est « un fantasme », comme les voitures brûlées et les agressions dans les bus. C’est bien connu !

    Répondre

  4. Max la menace

    8 avril 2009 à 22:28

    Tenons responsable ces technocrates, magistrats, comme disait Robespierre au moment de l’écriture de notre constitution : « Il nous faudra des hommes de lois, mais il ne faudra pas trop leur donner de pouvoir ».
    Des incompétents, comme les traders, comme Sarkozy. Ils pensent global et non pas local, ils ne décident pas avec le peuple et pour le peuple. Ils collaborent à l’invasion de notre pays …
    C’est honteux ! Nous on crève, on doit supporter la misère importée, et eux ils disent que tout va bien. Les élites sont les premières à trahir disait De Gaulle, la preuve !

    Répondre

  5. ralbol13

    9 avril 2009 à 18:02

    Mais qu’attendent les Français pour changer ces incapables?

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Désastre en Libye : les graves erreurs de Nicolas Sarkozy et du PS

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’appel en catastrophe…