UMP – MoDem – PS – PCF – NPA La chaîne Ultra libérale

 umps.jpg

La situation aujourd’hui est catastrophique. En 30 ans, la France avant la crise boursière de 2008 a perdu dans :

  • l’industrie : 2 millions d’emplois

  • l’agriculture/pêche : 4 millions et demi

  • Artisanat et commerce : 1 million et demi – tué par les grandes surfaces
     

INDUSTRIE – Des pans entiers de notre industrie ont disparu ou sont menacés de disparition.

  • Les mines

  • La sidérurgie

  • La métallurgie

  • Le textile

  • L’industrie chimique

  • La construction navale

  • La réparation navale

  • L’industrie d’armement

  • Les cycles et motocycles

  • Les produits bruns : télé, radio

  • Les produits blancs :

  • L’horlogerie – la bijouterie

  • L’armement naval

Aujourd’hui c’est la construction aéronautique qui est menacée et l’industrie automobile qui fait vivre 2,5 millions de travailleurs en comptant les entreprises de sous-traitances.

clipimage001.jpg

L’AGRICULTURE n’a plus que quelques centaines de milliers d’exploitations en survie jusqu’en 2013, menacées de liquidation alors que se lève le matin des paysans.LA PECHE qui a perdu la moitié de ses bateaux.

L’ARTISANAT en voie de disparition par manque d’apprentis.

LE COMMERCE de proximité étranglé par les grandes surfaces.
Le résultat de tout cela, quel est-il ?

En 10 ans, la France est passée du 4e rang au 11ème rang en Europe pour la richesse par habitant.20 % des moins de 25 ans sont sous le seuil de pauvreté, moins de 559 € par mois ! Le pays compte 1,2 million de Rmistes à 360 euros par mois. Fin 2006, 4,8 millions de personnes dépendent de la CMU.

7 millions de français vivent – survivent devrais-je dire – avec moins de 700 euros par mois.

1 Français sur 2 a peur de devenir SDF.

sdf.jpg

L’augmentation des prix à la consommation a dévoré le pouvoir d’achat de 5 à 30 % depuis la mise en place de l’euro en 2001.

Depuis 7 ans, 150 000 jeunes français créateurs d’entreprises sont partis s’installer en Angleterre.

260 000 cadres français de haut niveau ont émigré depuis 10 ans.

Pendant le même temps, au moins 4 millions d’immigrés sont entrés en France, pour la plupart sans formation et à la charge de la collectivité.

5 millions de nos compatriotes sont, en réalité, demandeurs d’emploi si l’on compte ceux qui ne s’inscrivent pas, ceux qui sont radiés, ceux qui sont en formation, ceux qui subissent le temps partiel et ceux qui bénéficient d’emplois subventionnés publics et privés.

La France a la croissance la plus faible de la zone euro, qui a elle-même la croissance la plus faible du monde développé.

euro.jpg

Il reste dans notre pays un actif pour 5 inactifs.

Voilà où la gestion de nos dirigeants, de droite comme de gauche, nous a mené.

Voilà où l’aveuglement de ceux qui n’ont pas su ou pas voulu prévoir et anticiper les évolutions du monde nous ont conduit.

Ce sont les Sarkozy, les Royal, les Bayrou, les Buffet, cartel de ministres et anciens ministres des gouvernements qui se sont succédés au pouvoir depuis 30 ans qui portent la responsabilité de ce désastre !

Eux qui plastronnent dans l’apparat des grands messes des puissants de la planète, pendant que crient misère les 12 millions de travailleurs pauvres de notre pays, les quatre millions de retraités agricoles aux portions si congrues et ceux, tous les autres, qui font face avec une dignité admirable aux privations de toutes sortes.
Le voilà le vrai scandale de notre Nation, cette insupportable vision du malheur de nos concitoyens pourtant dignes et silencieux, tandis qu’on abrutit avec la surmédiatisation des sans papiers venus en fraude, le tintamarre autour des illégaux qui jouent du chantage à l’enfant, bénéficiant de toute la compassion des happy few du Système, de la comédie compassionnelle et politicienne des SDF Don Quichottisés. Et pendant ce temps là, à la fermeture du marché voisin, deux retraités français ramassent les fruits et légumes tombés des étals.

Un fonctionnaire de la Mairie de Paris dort dans la voiture qui lui sert de logement et le travailleur payé au salaire minimum cache sa honte de devoir aller se nourrir aux restos du cœur !

Qui sont les coupables ?

Ils sont tous coupables.

Tous coupables, oui.

royalbayrou1201178519.jpg20070228fig000000220243171.jpgee.bmp

Gauche et droite faussement opposés, en réalité complices dans le partage des prébendes et l’apparence d’un changement organisé pour tromper le peuple.

Tous les tenants de l’ultra-libéralisme mondialisé.

Car être ultra-libéral c’est vouloir la disparition des frontières.

Être ultra-libéral, c’est accepter la disparition de toutes régulations du commerce mondial sous l’égide de l’OMC.

Être ultra-libéral, c’est encourager l’immigration pour favoriser une baisse généralisée des salaires.

Être ultra-libéral c’est accepter, depuis dix ans, toujours plus de déséquilibre dans la répartition des bénéfices.

Être ultra-libéral, c’est détruire la Nation pour laisser sans défense les travailleurs de notre pays face à la mondialisation et aux délocalisations.

Être ultra-libéral, c’est permettre l’écrasement de nos PME-PMI, de nos agriculteurs de nos commerçants par les entreprises du Cac 40 et la grande distribution.

Être ultra-libéral, c’est adhérer à une politique de laxisme judiciaire et moral.

Voilà tout ce qu’ils veulent, défendent, soutiennent et proposent !

Une réponse à “UMP – MoDem – PS – PCF – NPA La chaîne Ultra libérale”

  1. ludo dit :

    tous les meme !!!! l europe nous tue !!!! en juin 2009 tout doit changer !!!! le pen

Laisser un commentaire