Accueil Résistance Scandale des Pesticides aux Antilles et la Trahison de l’Etat

Scandale des Pesticides aux Antilles et la Trahison de l’Etat

0
0
73

Communiqué de presse de Huguette Fatna

Cancérologue reconnu, le professeur Dominique BELPOMME vient de remettre un rapport accablant sur les dégâts irrémédiables causés par le pesticide Chlordécone dans les Antilles françaises. Cancers de la prostate, nombre de femmes enceintes et de nouveaux-nés contaminés, sols et eaux durablement pollués…

Un désastre sanitaire qui a conduit à l’empoisonnement des populations antillaises sans que l’Etat n’intervienne pour mettre fin à ce scandale. En effet, interdit en 1990 en métropole, l’utilisation de ce pesticide dont les pouvoirs publics connaissaient les effets hautement toxiques depuis 1979, a été autorisé en Martinique et en Guadeloupe jusqu’en 1993 et s’est poursuivi de manière clandestine jusqu’en 2002.

Cette attitude irresponsable et criminelle des gouvernements de droite comme de gauche démontre combien les Français d’outre mer sont considérés comme quantité négligeable et assimilés à des citoyens de seconde zone.

Huguette FATNA, secrétaire nationale aux DOM-TOM dénonce comme discriminatoire le comportement des autorités qui ont exercé les responsabilités au moment des faits et demande au Président de la République de faire toute la lumière sur cette affaire ainsi qu’à prendre les mesures de sauvegarde sanitaire qui s’imposent.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fredusud
Charger d'autres écrits dans Résistance

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Eté meurtrier pour le pouvoir d’achat des Français : le gouvernement doit annuler en urgence la hausse de 5% de l’électricité

Communiqué de Presse du Front National Alors qu’on vient d’apprendre un nouveau bond de 20…