L’exemple britannique

Le Figaro.fr  le 04 septembre 2007  :

La criminalité des moins de dix ans inquiète les Anglais

Le débat sur l’opportunité de modifier l’âge de la responsabilité criminelle est relancé.

SUSPECTÉS de crimes, 2 850 enfants ont échappé aux poursuites de la justice en 2006 : ils avaient tous moins de 10 ans, âge de la responsabilité criminelle en Angleterre et au pays de Galles. Incendie volontaire, harcèlement, cambriolage, coups et blessures… Révélée dimanche par la BBC, la liste des délits enregistrés, mais non jugés, donne froid dans le dos. La police a aussi recensé 66 cas de crimes sexuels, dont des tentatives de viol sur enfant de moins de 13 ans.

Rapportées aux 5,5 millions de délits comptabilisés par le ministère de l’Intérieur l’an dernier, ces statistiques restent marginales. Elles n’en ont pas moins rouvert le débat sur la lutte contre la délinquance juvénile. Toujours non élucidé, le récent meurtre par balle de Rhys, 11 ans, par le membre d’un gang a priori à peine plus âgé que sa cible, a choqué les Britanniques.

La suite…

Laisser un commentaire