• Accueil
  • > Résistance
  • > Les Bouches-du-Rhône et l’insécurité, médailles d’or, d’argent et de bronze

Les Bouches-du-Rhône et l’insécurité, médailles d’or, d’argent et de bronze

 Source : LA PROVENCE

Atteintes aux biens
En 2006, les services de police et de gendarmerie ont enregistré 2 525 727 atteintes aux biens, ce qui représente 69,1% de la délinquance et de la criminalité. Les Bouches-du-Rhône se placent en troisième position des départements français (1 905 829 faits) avec un taux de 69,9 atteintes aux biens pour mille habitants. Le département est devancé par Paris et la Seine-Saint- Denis mais il est talonné par les Alpes-Maritimes. Le Vaucluse décroche le dixième rang avec 529077 atteintes aux biens et un taux de 50,6 pour mille.

Vols
Les 2 033 118 vols enregistrés l’an dernier représentent l’immense majorité (80%) des atteintes aux biens. Le Sud de la France est le principal espace à risques du pays. Au palmarès, les Bouches-du-Rhône occupent le deuxième rang, avec un taux de 59,6 vols pour mille habitants. Comme tous les départements du couloir rhodanien, le Vaucluse est exposé (42,9 vols pour mille habitants). À l’opposé, les Alpes-de-Haute-Provence, avec un taux de 24,8 pour mille enregistrent un chiffre supérieur à ce que laisserait supposer la faible importance de leur population.

Vols d’automobiles
11693 automobiles ont été dérobées dans les Bouches- du-Rhône, ce qui les place au premier rang avec un taux de vol pour 1000 véhicules de 11,7, coiffant au poteau la Seine-Saint-Denis (11,5) et le Vaucluse (11,3), particulièrement touché par cette forme de délinquance. Ce « record » des Bouches-du-Rhône tient au cumul des mobiles de ce type de délit: le motif « commercial » dans un but de trafic, le motif utilitaire pour se déplacer le samedi soir ou commettre un autre crime ou délit et le motif de jeu, d’initiation ou de recherche de statut. Seule éclaircie au tableau, le nombre des vols de voitures connaît depuis 2001 une baisse régulière, due, notamment, aux systèmes de protection nouveaux qu’imposent les compagnies d’assurance. Lorsque la protection du bien est mieux assurée, il devient moins convoité.

Vols violents
Dans un contexte de hausse globale des actes violents contre les personnes, 121 694 agressions en vue de s’approprier un bien ont été commises en 2006 dans le pays. Elles sont localisées dans la région parisienne mais également dans les Bouches-du-Rhône — 3e département touché par cette forme de délinquance avec un taux de 5,4 pour mille habitants — et dans les Alpes-Maritimes (4,1 pour mille). La fréquence des vols violents dans les Bouches- du-Rhône est cinq fois supérieure à la moyenne nationale (1,1 pour mille).

Cambriolages
On en a dénombré 177 827 l’an dernier en France. Là encore, le Sud caracole en tête: les Alpes-Maritimes (11,8 pour mille résidences), les Bouches-du-Rhône (8,9). Le Var (7,7) est sixième.

Dégradations
Ce phénomène affecte le Nord, épargnant notre région même si les Bouches- du-Rhône dépassent le taux de 10 dégradations pour mille habitants.

Laisser un commentaire