Salin-de-Giraud au lendemain des élections

 Extrait de l’article paru dans la  « laprovence.com », par Silvie Ariès le 21 juin 2007

La colère est montée d’un coup. Comme une soupape qui pète. Mardi, vers 15 h, une cinquantaine d’employés de la Compagnie des Salins-du-Midi ont fait irruption au musée du sel. Ils ont tagué le bâtiment de slogans à la mesure de leur rage « Mort d’un village (..) Rendez-nous les clefs (..)« . Et puis forcément, il y a eu de la casse, même si les représentants syndicaux présents ont évité que l’on ne s’en prenne au responsable du musée, quitte pour la peur.Sur place, les gendarmes ont constaté les dégâts: beaucoup de vitrines brisées, des objets en sel jetés par terre, des photographies anciennes abîmées. Un bilan va être réalisé puisque, on s’en doute, une plainte a été déposée par la direction. Ce énième épisode d’un conflit qui dure depuis plusieurs mois, autour du départ annoncé de 72 salariés du site (il en compte 123), met tout le monde mal à l’aise. Y compris à Salin, où certains « regrettent cette attaque au musée du sel, symbole de leur activité« . 
 

Cliquez ici pour lire la suite

Laisser un commentaire